La passion du Discus, le forum de référence depuis 2006
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.

Aller en bas 
AuteurMessage
Romaindu766




Masculin
Nombre de messages : 398
Localisation : Le havre
Date d'inscription : 24/08/2013

MessageSujet: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mar 27 Aoû 2013 - 23:07

Bonjour
Je voulait avoir un petit renseignement pour ma population de mon 600 litres car je voudrait introduire des nez rouges mais je voulait savoir si c'est poisson sont compatible à maintenir avec des discus est combien d'individus je pourrais mettre dans un 600 litres ?
Merci, Romain.
Revenir en haut Aller en bas
CoCo14


avatar

Féminin
Nombre de messages : 13549
Age : 51
Localisation : Ouistreham, Calvados
Date d'inscription : 15/03/2010

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mar 27 Aoû 2013 - 23:19

pas de soucis pour la cohabitation avec le discus ! acclimatation tout en douceur parce qu'ils sont super sensibles aux stress ces petits poipois ! un joli banc de 25 environ dans ton 600L ! et c'est comme ça qu'ils se portent au mieux et sont les plus jolis en déplacement dans le bac !
Revenir en haut Aller en bas
Romaindu766




Masculin
Nombre de messages : 398
Localisation : Le havre
Date d'inscription : 24/08/2013

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mar 27 Aoû 2013 - 23:23

Merci pour le renseignement, est si je mais un banc de 20-25 cardinalis il y à pas de soucis ?
Revenir en haut Aller en bas
leim94


avatar

Féminin
Nombre de messages : 602
Age : 63
Localisation : 94120
Date d'inscription : 08/04/2013

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mer 28 Aoû 2013 - 7:13

Non aucun souci , tu peux aussi , dans mon 1000 litres j'ai 25 nez rouges et 25 cardinalis .sunny 
Revenir en haut Aller en bas
Thierry


avatar

Masculin
Nombre de messages : 5717
Age : 57
Localisation : l'Ardèche
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mer 28 Aoû 2013 - 8:55

Exact, mais il te faut faire une bonne acclimatation suivi de la quarantaine.

Les miens sont toujours vivants après les avoir acheté en novembre 2009
Costauds ces petits poissons  
Revenir en haut Aller en bas
Dorian34*


avatar

Masculin
Nombre de messages : 18355
Age : 25
Localisation : Marseillan
Date d'inscription : 18/07/2007

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mer 28 Aoû 2013 - 12:17

Perso je préfère les nez rouges, ils restent bien plus groupés en général que les cardinalis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Thierry


avatar

Masculin
Nombre de messages : 5717
Age : 57
Localisation : l'Ardèche
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mer 28 Aoû 2013 - 12:56

Idem.
D'ailleurs, je n'ai pas de cardinalis.
Revenir en haut Aller en bas
Romaindu766




Masculin
Nombre de messages : 398
Localisation : Le havre
Date d'inscription : 24/08/2013

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Jeu 29 Aoû 2013 - 11:19

Bon bas je part sur les nez rouge alors merci
Je peut en mettre combien pour vous ?
J'aimerais partir sur un banc de 40 je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Phong


avatar

Masculin
Nombre de messages : 4970
Age : 51
Localisation : Sens (89)
Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Jeu 29 Aoû 2013 - 13:02

Un banc de 40 nez rouges ça devrait avoir un super rendu quand ils se déplacent tous ensemble  .
Revenir en haut Aller en bas
Romaindu766




Masculin
Nombre de messages : 398
Localisation : Le havre
Date d'inscription : 24/08/2013

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Jeu 29 Aoû 2013 - 13:21

c'est vrai j'ai hâte, surement dans 1 ou 2 mois.
Revenir en haut Aller en bas
ahwi


avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Age : 36
Localisation : ste maxime (83)
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Jeu 29 Aoû 2013 - 18:38

moi sur mon 720L brut j'ai un banc de 70 nez rouge , je te met le liens d'une video de mon bac comme ca tu verra l'effet d'un gros banc

Revenir en haut Aller en bas
soso83


avatar

Féminin
Nombre de messages : 13039
Localisation : Var
Date d'inscription : 26/09/2006

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Jeu 29 Aoû 2013 - 18:42

Franchement, ton bac est top!drunken  

_________________
       
La reconnaissance est une maladie du chien non transmissible à l'homme (Antoine Bernheim)
Revenir en haut Aller en bas
jpdiscus


avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 67
Localisation : vence 06
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Jeu 29 Aoû 2013 - 21:36

moi j'ai un banc de 40 nez rouge dans un 850L eh bien c'est magnifique, il évolue vraiment en groupe, s'est vraiment l'intérêt de ce petit poisson qui a l'inverse du cardi lui se disperse. jp
Revenir en haut Aller en bas
Romaindu766




Masculin
Nombre de messages : 398
Localisation : Le havre
Date d'inscription : 24/08/2013

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Jeu 29 Aoû 2013 - 22:56

Magnifique la vidéo, je voulait savoir également si sa posé un problème la température car celle de mon bac est de 29° est les nez rouge peuvent supporté ?
Revenir en haut Aller en bas
ahwi


avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Age : 36
Localisation : ste maxime (83)
Date d'inscription : 19/09/2012

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Ven 30 Aoû 2013 - 0:10

Oui sans problème, le seul truc c' est de bien faire l acclimatation des poissons car ils sont cardiaque Smile
Revenir en haut Aller en bas
Romaindu766




Masculin
Nombre de messages : 398
Localisation : Le havre
Date d'inscription : 24/08/2013

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Ven 30 Aoû 2013 - 4:36

Ok d'accord pas de soucis
Revenir en haut Aller en bas
Thierry


avatar

Masculin
Nombre de messages : 5717
Age : 57
Localisation : l'Ardèche
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Ven 30 Aoû 2013 - 14:31

 
Revenir en haut Aller en bas
jpdiscus


avatar

Masculin
Nombre de messages : 745
Age : 67
Localisation : vence 06
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Ven 30 Aoû 2013 - 16:41

d"accord avec dorian, l"effet de groupe est beaucoup plus dévelopé chez hémigammus, ce qui rend un effet grandiose avec 100 exemplaires dans des très grand bac.    jean-pierre
Revenir en haut Aller en bas
serge du 67




Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 58
Localisation : Pfaffenhoffen
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mar 6 Jan 2015 - 0:01

ahwi a écrit:
Oui sans problème, le seul truc c' est de bien faire l acclimatation des poissons car ils sont cardiaque Smile

Désolé de rebondir sur un sujet aussi ancien.

Oui les nez rouges sont cardiaques et de ce fait la meilleure acclimatation possible est de les balancer directement dans l'aqua sans rien faire d'autre (il faut néanmoins que le Ph du sachet soit proche de celui de l'aqua)
Revenir en haut Aller en bas
Thierry


avatar

Masculin
Nombre de messages : 5717
Age : 57
Localisation : l'Ardèche
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mar 6 Jan 2015 - 8:19

serge du 67 a écrit:
ahwi a écrit:
Oui sans problème, le seul truc c' est de bien faire l acclimatation des poissons car ils sont cardiaque Smile

Désolé de rebondir sur un sujet aussi ancien.

Oui les nez rouges sont cardiaques et de ce fait la meilleure acclimatation possible est de les balancer directement dans l'aqua sans rien faire d'autre (il faut néanmoins que le Ph du sachet soit proche de celui de l'aqua)

Cardiaque : tout à fait.
Mais seulement dans ta phrase, il faut absolument préciser de les faire passer en bac de quarantaine.
Revenir en haut Aller en bas
serge du 67




Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 58
Localisation : Pfaffenhoffen
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mar 6 Jan 2015 - 16:59

Si déjà quarantaine alors une vraie (mais je n'en ai pas fait une seule fois pour des nez rouges en 15 ans)

PS: Article que j'ai écris pour une revue il y a quelques années:

Un long voyage

Un petit  ver ,une larve de mouche, quel délice !  La vie est belle, j’adore nager dans les forts courants de cette eau très foncée, oxygénée et chaude. Je m’accroche de pierre en pierre avec ma bouche qui me sert de ventouse.
Assez joué, c’est l’heure des cours de biologie. Bactérie, système immunitaire ? Je commence à comprendre. Il y a fort longtemps, j’avais une maladie dont la cause était une de ces petites bestioles appelée bactérie. J’ai fait face et aujourd’hui mon système immunitaire fonctionne à merveille face au peu de bactéries différentes qu'il y a dans mon écosystème. Les premiers rayons de soleil  percent l’eau tumultueuse. Vite, sous ma racine avant que toutes les places  ne soient prises.
Qu’est ce qui se passe ? Tout bouge, nous sommes hors de l’eau, je tombe avec  mes camarades dans un grand récipient. J’ai cru voir un de ces étranges personnages qu’on appelle humain. Ma liberté est-elle terminée ?
Durant des jours et des jours, je suis avec beaucoup d'autres poissons, enfermé dans le noir avec peu d'eau, peu d'oxygène et sans nourriture. Je commence à devenir faible, l’odeur est vraiment désagréable. Enfin on me place dans un endroit un peu plus grand et plus éclairé .J'ai eu de la chance parce que pas mal de mes copains de voyage sont morts.
Et là l'horreur ! Des colonies  de bactéries de toutes les formes sont présentes. On dirait qu’elles viennent des cours d’eau du monde entier. Elles ne ressemblent vraiment pas à celles de ma chère rivière amazonienne.  Je ne sais pas comment faire pour y résister, c'est très dur mais il faut que j'y arrive. Heureusement qu'on commence à me nourrir avec des drôles de rondelles de toutes les couleurs. Ce n’est pas très bon mais il faut survivre. J’ai bien compris que le bonheur c’est fini maintenant et que je ne rentrerai plus jamais chez moi. Je suis triste et des larmes coulent le long de mes joues ( un poisson  pleure aussi, même si les humains ne le savent pas). Beaucoup de mes camarades perdent la vie, il faut que je m’accroche.  Je suis d'une nature solide et  j'ai vite appris à me protéger contre ces agressions. Je reprends doucement des forces.
Quelques semaines après, on me transfère avec d'autres survivants dans un endroit bien éclairé. Il y a déjà des poissons bien étranges dans cet environnement si étroit. Ils ne parlent pas du tout le même langage que moi. Je dois de nouveau faire face aux attaques de  bactéries inconnues qui ont certainement été apportées par mes nouveaux camarades. C'est l'horreur, chaque fois que je change d'endroit ces bestioles  se multiplient presque instantanément de façon exponentielle  (il est bien loin le temps où je faisais des mathématiques dans ma tranquille rivière amazonienne). Des camarades n'arrivent pas à faire face et meurent. Toute la journée il y a des  humains  qui défilent devant moi et me contemplent de tous les côtés. Serai-je devenu une attraction ? Ca fait à peine 2 semaines que je suis là et  je me fais encore sortir de mon nouveau milieu avec les 4 copains survivants qui ont fait route  avec moi depuis le début.
Qu’est ce qu’on est à l’étroit dans ce  petit sachet. Heureusement que ce voyage se termine très vite. J'ai  peur de ce qui va m'arriver. Est-ce-qu’on va encore me  mélanger avec d'autres poissons qui ont sur eux ces bestioles tueuses du monde entier que j'ai aussi sur moi maintenant (mais ce ne sont pas les mêmes) ?
Surprise ! Ca va un peu mieux, on nous place, mes copains et moi,  dans une cuve que les humains appellent un aquarium et ceci en douceur durant quelques heures. J'ai su par la suite que ce transfert s'est fait par une méthode nommée goutte à goutte. Je suis toujours assez maigre et  des bactéries encore inconnues pour moi, bien que beaucoup  moins nombreuses que d’habitude,  nous agressent. Quand ceci cessera t-il ? Un de mes copains y laisse sa vie. Je pense que si on me change encore d'endroit ce sera aussi la fin  pour moi. Triste de mourir si jeune et si loin de chez soi. Heureusement que nous sommes les seuls poissons dans cet aquarium parce que toute rencontre préalable avec d'autres poissons avait été fatale pour des camarades de ma rivière ainsi que pour ces nouveaux copains d'un autre continent.
On est nourri régulièrement avec des larves raides qui tombent du ciel. Elles ont presque le même goût que celles que je chassais du temps du bonheur. On reprend des forces et ça va beaucoup mieux. D'ailleurs on n'est pas seul ici, il y plein d'autres poissons dans d'autres aquariums.
Ca  fait bien 4 semaines que nous au même endroit. La vie est redevenue moins triste bien qu’on soit vraiment à l’étroit. Les poissons juste à côté de nous ont beaucoup plus de place pour nager et leur bac me fait vaguement penser à ma chère rivière.
Mais que se passe-t-il? On ôte tous les jours 1 à 2 litres d'eau de notre bac qu'on verse dans le bac à côté. Et le même volume d’eau du bac d'à côté est versé chez nous tous les jours. Ca fait encore des bactéries en plus mais on est fort, elles ne sont pas toutes apportées  en une fois et on sait faire face. Ce ne sont pas des attaques virulentes qu'on a connu. Mais pourquoi cet humain fait-il cela.?
Au bout de 10 jours, c'est l'horreur on est encore pêché pour être mis je ne sais où. Ouf, grand soulagement,  c'est juste dans le bac à côté et encore avec cette méthode nommée goutte à goutte. Mais là, c'est de la rigolade, l'eau est exactement pareille que la nôtre et nous n’avons aucun problème. Ce goutte à goutte n’était pas nécessaire. C'est seulement maintenant que je comprends pourquoi on recevait tous les jours un peu d'eau du bac à côté .
Mes tous nouveaux camarades n'ont aucun problème non plus puisqu'ils ont aussi été habitués à mes bactéries en douceur. Ils m’ont expliqué que mes 3 chers amis ( c’est dans les souffrance que les liens se créent) et moi-même étions dans un aquarium de quarantaine avant de venir les rejoindre. C’est ici que se termine mon long voyage, j'ai retrouvé des nouveaux amis qui parlent le même langage que moi et il y même une petite ancistruette   qui me fait les yeux doux. Je vis maintenant depuis plusieurs mois dans ce même aquarium et je suis en grande forme. Il y a des racines, du courant et des grottes comme dans ma rivière lointaine. A croire qu'il y a un humain qui nous veut du bien ! J'ai  peu d'espace de nage, j'ai dompté les bactéries qui sont des milliers de fois plus nombreuses que dans mon eau noire mais je ne me plains pas trop parce que je suis un des seuls survivants de ce long voyage ( j'ai quand même des grands moments de détresse mais je m'y fais). D'ailleurs je vais vite aller dans ma grotte parce que j'ai l'impression qu'une visite ne saura tarder. La vie est ( presque ) redevenue belle.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry


avatar

Masculin
Nombre de messages : 5717
Age : 57
Localisation : l'Ardèche
Date d'inscription : 17/11/2007

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mar 6 Jan 2015 - 17:28

serge du 67 a écrit:
Si déjà quarantaine alors une vraie (mais je n'en ai pas fait une seule fois pour des nez rouges en 15 ans)

PS: Article que j'ai écris pour une revue il y a quelques années:

Un long voyage

Un petit  ver ,une larve de mouche, quel délice !  La vie est belle, j’adore nager dans les forts courants de cette eau très foncée, oxygénée et chaude. Je m’accroche de pierre en pierre avec ma bouche qui me sert de ventouse.
Assez joué, c’est l’heure des cours de biologie. Bactérie, système immunitaire ? Je commence à comprendre.
Il y a fort longtemps, j’avais une maladie dont la cause était une de ces petites bestioles appelée bactérie.
J’ai fait face et aujourd’hui mon système immunitaire fonctionne à merveille face au peu de bactéries différentes qu'il y a dans mon écosystème. Les premiers rayons de soleil  percent l’eau tumultueuse. Vite, sous ma racine avant que toutes les places  ne soient prises.
Qu’est ce qui se passe ? Tout bouge, nous sommes hors de l’eau, je tombe avec  mes camarades dans un grand récipient. J’ai cru voir un de ces étranges personnages qu’on appelle humain. Ma liberté est-elle terminée ?
Durant des jours et des jours, je suis avec beaucoup d'autres poissons, enfermé dans le noir avec peu d'eau, peu d'oxygène et sans nourriture. Je commence à devenir faible, l’odeur est vraiment désagréable. Enfin on me place dans un endroit un peu plus grand et plus éclairé. J'ai eu de la chance parce que pas mal de mes copains de voyage sont morts.
Et là l'horreur ! Des colonies de bactéries de toutes les formes sont présentes. On dirait qu’elles viennent des cours d’eau du monde entier.
Elles ne ressemblent vraiment pas à celles de ma chère rivière amazonienne.  
Je ne sais pas comment faire pour y résister, c'est très dur mais il faut que j'y arrive. Heureusement qu'on commence à me nourrir avec des drôles de rondelles de toutes les couleurs. Ce n’est pas très bon mais il faut survivre.
J’ai bien compris que le bonheur c’est fini maintenant et que je ne rentrerai plus jamais chez moi. Je suis triste et des larmes coulent le long de mes joues ( un poisson  pleure aussi, même si les humains ne le savent pas). Beaucoup de mes camarades perdent la vie, il faut que je m’accroche.  Je suis d'une nature solide et  j'ai vite appris à me protéger contre ces agressions. Je reprends doucement des forces.
Quelques semaines après, on me transfère avec d'autres survivants dans un endroit bien éclairé. Il y a déjà des poissons bien étranges dans cet environnement si étroit. Ils ne parlent pas du tout le même langage que moi. Je dois de nouveau faire face aux attaques de  bactéries inconnues qui ont certainement été apportées par mes nouveaux camarades. C'est l'horreur, chaque fois que je change d'endroit ces bestioles  se multiplient presque instantanément de façon exponentielle  (il est bien loin le temps où je faisais des mathématiques dans ma tranquille rivière amazonienne). Des camarades n'arrivent pas à faire face et meurent. Toute la journée il y a des  humains  qui défilent devant moi et me contemplent de tous les côtés. Serai-je devenu une attraction ? Ca fait à peine 2 semaines que je suis là et  je me fais encore sortir de mon nouveau milieu avec les 4 copains survivants qui ont fait route  avec moi depuis le début.
Qu’est ce qu’on est à l’étroit dans ce  petit sachet. Heureusement que ce voyage se termine très vite. J'ai  peur de ce qui va m'arriver. Est-ce-qu’on va encore me  mélanger avec d'autres poissons qui ont sur eux ces bestioles tueuses du monde entier que j'ai aussi sur moi maintenant (mais ce ne sont pas les mêmes) ?
Surprise ! Ca va un peu mieux, on nous place, mes copains et moi,  dans une cuve que les humains appellent un aquarium et ceci en douceur durant quelques heures.

J'ai su par la suite que ce transfert s'est fait par une méthode nommée goutte à goutte. Je suis toujours assez maigre et  des bactéries encore inconnues pour moi, bien que beaucoup  moins nombreuses que d’habitude,  nous agressent. Quand ceci cessera t-il ? Un de mes copains y laisse sa vie.
Je pense que si on me change encore d'endroit ce sera aussi la fin  pour moi. Triste de mourir si jeune et si loin de chez soi.
Heureusement que nous sommes les seuls poissons dans cet aquarium parce que toute rencontre préalable avec d'autres poissons avait été fatale pour des camarades de ma rivière ainsi que pour ces nouveaux copains d'un autre continent.
On est nourri régulièrement avec des larves raides qui tombent du ciel. Elles ont presque le même goût que celles que je chassais du temps du bonheur. On reprend des forces et ça va beaucoup mieux. D'ailleurs on n'est pas seul ici, il y plein d'autres poissons dans d'autres aquariums.
Ca  fait bien 4 semaines que nous au même endroit. La vie est redevenue moins triste bien qu’on soit vraiment à l’étroit. Les poissons juste à côté de nous ont beaucoup plus de place pour nager et leur bac me fait vaguement penser à ma chère rivière.

Mais que se passe-t-il ? On ôte tous les jours 1 à 2 litres d'eau de notre bac qu'on verse dans le bac à côté. Et le même volume d’eau du bac d'à côté est versé chez nous tous les jours. Ca fait encore des bactéries en plus mais on est fort, elles ne sont pas toutes apportées en une fois et on sait faire face. Ce ne sont pas des attaques virulentes qu'on a connu. Mais pourquoi cet humain fait-il cela.?
Au bout de 10 jours, c'est l'horreur on est encore pêché pour être mis je ne sais où. Ouf, grand soulagement,  c'est juste dans le bac à côté et encore avec cette méthode nommée goutte à goutte. Mais là, c'est de la rigolade, l'eau est exactement pareille que la nôtre et nous n’avons aucun problème. Ce goutte à goutte n’était pas nécessaire. C'est seulement maintenant que je comprends pourquoi on recevait tous les jours un peu d'eau du bac à côté.

Mes tous nouveaux camarades n'ont aucun problème non plus puisqu'ils ont aussi été habitués à mes bactéries en douceur. Ils m’ont expliqué que mes 3 chers amis ( c’est dans les souffrance que les liens se créent) et moi-même étions dans un aquarium de quarantaine avant de venir les rejoindre.
C’est ici que se termine mon long voyage, j'ai retrouvé des nouveaux amis qui parlent le même langage que moi et il y même une petite ancistruette   qui me fait les yeux doux.
Je vis maintenant depuis plusieurs mois dans ce même aquarium et je suis en grande forme. Il y a des racines, du courant et des grottes comme dans ma rivière lointaine. A croire qu'il y a un humain qui nous veut du bien !
J'ai  peu d'espace de nage, j'ai dompté les bactéries qui sont des milliers de fois plus nombreuses que dans mon eau noire mais je ne me plains pas trop parce que je suis un des seuls survivants de ce long voyage ( j'ai quand même des grands moments de détresse mais je m'y fais).
D'ailleurs je vais vite aller dans ma grotte parce que j'ai l'impression qu'une visite ne saura tarder. La vie est ( presque ) redevenue belle.

Je me suis permis de faire des " à la ligne "
C'est trop difficile à suivre sans.
Revenir en haut Aller en bas
serge du 67




Masculin
Nombre de messages : 24
Age : 58
Localisation : Pfaffenhoffen
Date d'inscription : 26/10/2014

MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   Mar 6 Jan 2015 - 17:45

merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hemigrammus bleheri "Nez rouge" dans un 600 litres avec discus.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discus tout simplement :: LES COMPAGNONS DE NOS DISCUS :: Les espèces-
Sauter vers: