La passion du Discus, le forum de référence depuis 2006
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Repas de vos discus jours par jours

Aller en bas 
AuteurMessage
cyrilou06460

Repas de vos discus jours par jours Subadu10
cyrilou06460

Masculin
Nombre de messages : 2666
Localisation : 06 Le Bar Sur Loup
Date d'inscription : 08/11/2012

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 3 Sep 2013 - 1:12

Je cherche un petit peut as savoir entre quelle et qu'elle nourriture jongler pour diversifier un Max, j'évite les vers de vase et tubifex qui ne sont appartement pas top niveau sanitaire.

Pas facile de leur trouver des repas plaisant...

Pour l'instant j'ai pâtée phong (poisson), tetra discus, artemia, discus food (1/2 fois par semaine Max) que puis je leur proposer d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
CoCo14

Repas de vos discus jours par jours Admini11
CoCo14

Féminin
Nombre de messages : 13587
Age : 52
Localisation : Ouistreham, Calvados
Date d'inscription : 15/03/2010

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 3 Sep 2013 - 7:35

Bonjour, les tubifex lyophilisés tu peux sans soucis, aucun problème sanitaire ! en complément de ce que tu proposes déjà, leur alimentation est plutôt bien variée et leur apportera tout le nécessaire ! Repas de vos discus jours par jours 593891 

Corinne
Revenir en haut Aller en bas
Rafa81

Repas de vos discus jours par jours Juvani10
Rafa81

Masculin
Nombre de messages : 612
Age : 40
Localisation : 81150 LAGRAVE
Date d'inscription : 13/12/2012

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 3 Sep 2013 - 11:06

Ou peut on trouver des tubiflex lyo?
Revenir en haut Aller en bas
CoCo14

Repas de vos discus jours par jours Admini11
CoCo14

Féminin
Nombre de messages : 13587
Age : 52
Localisation : Ouistreham, Calvados
Date d'inscription : 15/03/2010

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 3 Sep 2013 - 11:11

tu peux en trouver en vrac chez notre partenaire jmdistribution ! en sachet quoi, moins cher qu'en boite, sinon chez Aqua-Distribution, partenaire aussi, en boite NovoFex JBL !
Revenir en haut Aller en bas
FabC

Repas de vos discus jours par jours Alevin10


Nombre de messages : 212
Age : 40
Localisation : Cergy-Pontoise
Date d'inscription : 27/07/2011

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 3 Sep 2013 - 11:12

http://www.jm-distribution.fr/52-lyophilise
Revenir en haut Aller en bas
soso83

Repas de vos discus jours par jours Admini11
soso83

Féminin
Nombre de messages : 13039
Localisation : Var
Date d'inscription : 26/09/2006

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 3 Sep 2013 - 11:40

Même si je ne suis pas contre les tubifex lyo, de temps en temps, pour nos discus sains; ou plus fréquemment pour les discus malades ou à retaper, pour stimuler, les tubifex lyo ne sont pas exempts de risques sanitaires, loin de là...
A ne pas donner tous les jours, selon moi!

Pour varier, perso, je donne prima discus, paillettes tetra pro énergie (et/ou color), autres granules pour discus en fonction de ce que je trouve, artemia lyo (extra!!!), discus food, et pâtée maison et tubifex lyo de temps en temps.

Je prends tout chez jm depuis des lustres.

Perso, ça me semble déjà pas mal!!!Laughing 

_________________
Repas de vos discus jours par jours 1ere_s10  Repas de vos discus jours par jours 2eme_c10  Repas de vos discus jours par jours 3eme_m11  Repas de vos discus jours par jours 4eme_g10  Repas de vos discus jours par jours 5eme_s10
La reconnaissance est une maladie du chien non transmissible à l'homme (Antoine Bernheim)
Revenir en haut Aller en bas
FabC

Repas de vos discus jours par jours Alevin10


Nombre de messages : 212
Age : 40
Localisation : Cergy-Pontoise
Date d'inscription : 27/07/2011

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 3 Sep 2013 - 13:14

-Tetra prima
- Patée maison
- Artemia et Tubifex Lyo sur conseil de Soso83 (mes discus ont mis du temps avant d'accepter les artemias Lyo)
- Artemia congelé
- Dicus food
- Moules
- Daphnies vivantes (été uniquement)
Revenir en haut Aller en bas
Rafa81

Repas de vos discus jours par jours Juvani10
Rafa81

Masculin
Nombre de messages : 612
Age : 40
Localisation : 81150 LAGRAVE
Date d'inscription : 13/12/2012

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 3 Sep 2013 - 20:19

Jolis coktail!
Revenir en haut Aller en bas
Fresh1

Repas de vos discus jours par jours Subadu10
Fresh1

Masculin
Nombre de messages : 4257
Age : 41
Localisation : 21000 Dijon
Date d'inscription : 01/03/2007

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMer 4 Sep 2013 - 12:16

soso83 a écrit:
Même si je ne suis pas contre les tubifex lyo, de temps en temps, pour nos discus sains; ou plus fréquemment pour les discus malades ou à retaper, pour stimuler, les tubifex lyo ne sont pas exempts de risques sanitaires, loin de là...
A ne pas donner tous les jours, selon moi!
Mince je ne pensais pas.. Shocked 
Revenir en haut Aller en bas
la timide

Repas de vos discus jours par jours Oeuf10
la timide

Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 48
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/07/2013

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyDim 8 Sep 2013 - 16:51

Je leur donne des tubifex lyo tous les midis, il faudrait donc que j'arrête ?
Revenir en haut Aller en bas
jean marc

Repas de vos discus jours par jours Alevin10
jean marc

Masculin
Nombre de messages : 478
Age : 58
Localisation : FILLINGES 74250
Date d'inscription : 23/10/2006

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyDim 8 Sep 2013 - 18:01

la timide a écrit:
Je leur donne des tubifex lyo tous les midis, il faudrait donc que j'arrête ?
ça ne risque rien:default107: 
Revenir en haut Aller en bas
soso83

Repas de vos discus jours par jours Admini11
soso83

Féminin
Nombre de messages : 13039
Localisation : Var
Date d'inscription : 26/09/2006

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyDim 8 Sep 2013 - 18:32

Suis pas du même avis, même si j'en donne aussi de temps en temps, et que j’étais la première il y a quelques années à les conseiller à tous les repas...

Maintenant je les garde pour stimuler les poissons qui manquent d’appétit, les convalescents ou les malades. Le risque est pesé.
Toujours pareil, je suis pour le principe de précaution, surtout quand on a des poissons sains en pleine forme, qui mangent plein d'autres choses bien plus équilibrées et moins risquées.

En plus, si les poissons ne mangent que ça, c'est pas vraiment top non plus...

Après, chacun fait comme il veut évidemment...Wink

_________________
Repas de vos discus jours par jours 1ere_s10  Repas de vos discus jours par jours 2eme_c10  Repas de vos discus jours par jours 3eme_m11  Repas de vos discus jours par jours 4eme_g10  Repas de vos discus jours par jours 5eme_s10
La reconnaissance est une maladie du chien non transmissible à l'homme (Antoine Bernheim)


Dernière édition par soso83 le Dim 8 Sep 2013 - 19:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cyrilou06460

Repas de vos discus jours par jours Subadu10
cyrilou06460

Masculin
Nombre de messages : 2666
Localisation : 06 Le Bar Sur Loup
Date d'inscription : 08/11/2012

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyDim 8 Sep 2013 - 19:20

perso je n'en donne que extrêmement rarement quand j'ai un doute sur un de mes petits que je ne voie pas manger...
Revenir en haut Aller en bas
la timide

Repas de vos discus jours par jours Oeuf10
la timide

Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 48
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 03/07/2013

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyLun 9 Sep 2013 - 6:51

merci de vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
regis

Repas de vos discus jours par jours Alevin10
regis

Nombre de messages : 298
Localisation : 53 rue fenelon montrouge 92120
Date d'inscription : 29/11/2011

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 12 Aoû 2014 - 9:53

bonjour a vous,

un complément a ma sauce,sans pour autant soulever de polémique,mais voici un complément d' informations

Nos poissons n’ont pas le choix et sont bien obligés de se sustenter de ce qu’on leur donne. La sustentation doit être considérée comme l’élément important avec l’eau de votre bac. Plus vous apporterez une importance vitale et sérieuse dans vos préparations plus la satisfaction sera grande.

L’objectif est avoir de beaux Discus, avec une frontalis à faire pâlir un juge asiatique. De belles couleurs, des nageoires bien ramifiées et puissantes (lorsque vous entendrez vos Discus avoir un bruit sourd lors d’un démarrage rapide), vous ne serez pas loin de la quintessence et du Graal de vos poissons. Observez vos engluons à la loupe, oui à la loupe : un ventre rebondi, des écailles de velours et luisantes vous indiqueront toute la vigueur de votre dévouement dans l’expression de la subsistance que vous aurez élaboré.

Une mauvaise alimentation représente un facteur de stress aggravant pouvant rapidement avoir des conséquences. Ainsi, une alimentation exclusive à base de viande d’animaux à sang chaud peut provoquer chez les Discus une occlusion intestinale en l’espace de 3 semaines il faut le savoir !!!
Une nutrition molle, et riche notamment en graisse et dont la composition protéinique est inadaptée entraîne une paresse intestinale et entraîne des troubles digestifs, favorisant la prolifération de certains parasites intestinaux.

Une portance riche en fibres aura l’effet contraire. Cela stimule le tissu péristaltique et la digestion devient plus efficace.
Des hydrates de carbone de qualité provenant d’éléments végétaux contenus dans la nourriture sont également très importants car ils constituent les protecteurs chimiques de la muqueuse intestinale et contribuent donc à freiner la prolifération de flagellés et autres parasites le Discus se nourrissant animalcules, ne dédaigne pas les végétaux très riches en fibres, la longueur de son intestin en dit long, il correspond à 4 fois la longueur de son corps.de se point de vue, le Discus ne fait pas exception.

Pour infos les alevins qui se mettent tout juste à nager librement ont un intestin très court adapté à une nourriture digeste et riche en nutriments, telle le mucus parental. Dès les premiers jours de sa vie, l’intestin grandit au fur et à mesure que les alvins absorbent en plus des micro organismes de l’aquarium.

Lorsqu’il commence à se nourrir de nauplies d’artémias, l’intestin s’allonge et atteint trois fois la longueur du corps en 4 semaines, c’est pourquoi il faut nourrir les petits tous les 2 heures. On peut donc en conclure que la nourriture ingérée par les poissons durant cette période est riche en fibres.

L’âge de trois mois les juvéniles ont atteint une taille approximative de 5 cm et la longueur de l’intestin correspond alors a 2,5 celle du corps durant cette période les Discus ont besoin d’une nourriture de qualité contenant suffisamment de fibres, d’acides gras essentiels, et d’hydrates de carbone, une particularité peu connue des aquariophiles, durant cette période de leur vie et dans les tout premiers mois le Discus développe un estomac en forme de sac en claire cela signifie qu’il passe d’une nourriture digeste et riche en nutriments à une nourriture riche en fibre et difficile à digérer.

Attention une alimentation exclusive à base de cœur de bœuf ne convient pas car celui-ci contient beaucoup de collagène et peu de graisse. Le collagène s’agglutine dans l’intestin et peut être à l’origine d’obstructions la graisse d’animaux à sang chaud est difficilement assimilable pour les poissons du fait de sa haute température de fusion et l’absence total d’acides gras essentiels insaturés.

Les hydrates de carbone en sont totalement absents. Les mélanges à base de cœur de bœuf sont certes enrichis en composants végétaux contenant les bonnes graisses, mais pas en proportion suffisantes. Alors du cœur de bœuf en très petite quantité, préférez le poisson !!!.

Voici donc l’élaboration d’une nouvelle recette

- 200 gr de poisson blanc merlan, ou 2 du merlu ou 3 du pangas etc.
- 200 gr de crevettes. Fraîches avec la carapace et la tête ou séchée ;
- 200 gr de moules (enlever le byssus). Fraîches ou surgelées à défaut en boite.
- 200 gr d'épinards .hachés frais ou surgelés.
-200gr de poivrons vert et rouge épluché. (à blanchir croquant).2 mns
-200gr de carottes fraîches (à blanchir croquante) a mélanger avec les crevettes)
-200gr de surimi. Indispensable (Type coraya super marché de la série).
-200gr d’oeufs de poisson (bar, hareng, saumon, cabillaud, flétan sterling, e c t
-200gr de Gammarus, 200g de daphnies séché, 200 de tubifex séché.
-200gr de paillettes ou flocon ou granulés. (fi-mos de eaton red Malaisie un must en complément alimentaire)
- 100g poudre de Paprika doux. Développement des couleurs souples.
- 2 oeufs (pour remonter les lipides, soit 11% pour le Discus).
- 50g de poudre de Spiruline. (De type Flament rose).
-.10g hydrosol poly vitaminé.
- 30 mg de Fumafer.

A partir de là il est possible d’introduire un dosage médicamenteux à titre préventif et qui ne sera donner que 2 jours par mois avec un intervalle de 8 jours.
125 mg de Flagyl -0.50mg de fluvermal.

Le mélange de médicament sera mis dans un bac à glaçon de couleur rouge. Attention à la sur médication une observation attentive de vos poissons pendant le nourrissage et 15 minutes après permet de détecter, de remarquer à temps les symptômes de maladies, le diagnostic trop tardif entraîne un traitement trop tardif !vous voilà prévenu. Toxicité des vitamines

La plupart des vitamines et minéraux pouvant rentré dans la composition d'un complément alimentaire ne sont pas toxiques, sauf à très forte dose prise sur une longue durée. Le risque avec des complexes vitaminiques dosés à hauteur des AJR est nul pour un Discus en bonne santé. Devant l’erreur il arrive que le poisson se retrouve à plat, cela provient de la vessie natatoire, ce n’est pas sans danger en cas d’erreur. Revenons à la suite de notre mix et a l’élaboration de cette dernière.
Procédure : pocher le poisson 3 minutes et l’écraser a la fourchette,
Passer les crevettes au mixer par flash de 10 secondes, uniquement
puis après avoir rassemblé les ingrédients de bases tailler le tout en brunoise fine avec un couteau , oui avec un couteau, c’est un peu plus long mais le résultat sera à la hauteur du nourrissage de vos poissons mélanger le reste des ingrédients dans l’ordre et dans un récipient,
à ce moment il est possible de lier votre préparation pour les inconditionnels d’une nourriture qui ne s’éparpille pas dans tout le bac.je vais partir d’une méthode simple, pour vous apporter les techniques industriels (pour ceux qui voudrait commercialisé votre nourriture, on ne sait jamais) !!!.

L’Hydrotop mix 50 voire 100.ne pas confondre avec les vitamines, la-il s’agit d’un liant !!!.Les systèmes de stabilisation du MIX Hydrotop 50 et Hydrotop série 100 se sont révélées très efficaces dans la fabrication de produits finis à base de surimi.

Complément d’information sur les poissons.

L’éperlan qui est phytoplanctonique, très riche en algues)il puise la majeur partie de son alimentation en broutant et en se nourrissant de wakamè, de dulsè mais aussi de nori entre autre. Je vous fais la description, un poisson sur tous les étals des marchés, et a la portée de toute les bourses.

Son nom en latin est l’Osmerus eperlanus. Linné, 1758. Il est de la famille des Osméridés. Autres noms communs et locaux : Bellec, puant. C'est un poisson fin au dos gris-vert et aux flancs argentés en parade nuptiale une bande longitudinale aux reflets métalliques vient s'y ajouter. La tête est longue, le museau pointu, et la mâchoire inférieure est proéminente. Il possède une nageoire adipeuse, la ligne latérale s'arrête au-dessus de la pectorale. Les deux mâchoires sont garnies d'une forte dentition. Taille : de 10 à 30 cm.

BIOLOGIE

L'éperlan fréquente les eaux littorales et l'embouchure des fleuves. De mars à mai les populations anadromes remontent en eau douce pour frayer. Les oeufs 10000 à 50000 par femelle adhèrent d'abord au substrat puis dérivent dans le courant l'incubation dure de 20 à 40 jours. Après l'éclosion les alevins descendent vers la mer.

ORIGINE ET DISTRIBUTION

L'éperlan fréquente nos côtes de la Mer du Nord au Golfe de Gascogne.

PÊCHE
Pêche dans les eaux saumâtres, identique à celle de l'ablette. L'esche principale est constituée de fragments de néréide.
Classification Osméridés : Les poissons de cette famille se distinguent des autres salmoniformes par le fait que leur estomac forme une poche aveugle. La famille comprend des poissons de mer, des poissons migrateurs et des poissons d'eau douce.
Caractéristique Salmonidé à 80 écailles dans une rangée longitudinale. Face dorsale bleu foncé à bleu métallique, flancs et ventre gris argenté. La ligne latérale est incomplète et développée qu'à l'avant du corps.
Longueur maxi 20 cm (6 ans). Maturité sexuelle a 3/4 ans, pour une taille moyenne de 16/18 cm
Nourriture Petits crustacés, larves d'insectes, zooplancton.
Reproduction S'introduit d'avril à mai dans les fleuves pour y frayer. 8/50 000 oeufs sur les plantes aquatiques et le sable sont deposés.
Zone d'évolution Grégaire pélagique migratrice.
Distribution Atlantique du nord de l'Espagne à l'arctique.
Espèce voisine Thaleichthys pacificus : vit sur la côte pacifique nord-américaine. Chair huileuse. Intérêt pêche Chair très grasse. Importance économique certaine.

A défaut du (Filet de merlu) De la famille des gadidés comme le cabillaud, le lieu, le merlan ou l’églefin, le merlu d’Europe (merluccius) est le seul de son espèce (les merlucidés). Ce poisson de mer gris cendré, légèrement pigmenté, au ventre blanchâtre, a une forme allongée (de 30 cm à 1 m) et cylindrique. Il est muni de deux dorsales et d’une caudale.
Carnivore, sa mâchoire puissante lui permet de chasser l’anchois, le hareng ou la sardine. Affectionnant les eaux froides (10 °C), il vit le plus souvent dans l’Atlantique. Son poids peut varier entre 1,5 et 3 kg.

Complément d’information sur le poivron

Il ne vous serait pas venu à l’idée d’ajouter du poivron dans votre préparation aquariophile et pourtant voici un complément d’information. Le poivron est, bien évidemment, un des légumes typiques méditerranéen C'est le légume frais qui renferme le plus de vitamine C : de 146 à 127 mg pour 100 g selon la couleur. Plus on monte dans la couleur plus il est vitaminé, c’est-à-dire mure.

C'est d'ailleurs dans le poivron que cette vitamine fut découverte par un chercheur hongrois en 1932. Il contient aussi des carotènes et de la vitamine E, affichant ainsi le parfait trio antioxydant préventif La teneur du poivron en carotènes augmente avec sa couleur : le rouge en est le plus riche (3480 µg) tandis que le jaune en affiche 1300 µg et le vert 280 µg.Mais... Bien épépiné, pelé et blanchi, voir cuit.il vous donnera entière satisfaction.

Valeur nutritionnelle du poivron

Poivron rouge, vert, jaune (moyenne) Pour 100 g : 25 Calories Eau : 91 protéines : 0,9 g. Glucides : 4 g. Lipides : 0,3 g. Fibres : 2 g. Potassium : 191 mg. Magnésium : 12 mg. Phosphore : 22 mg. Calcium : 9 mg. Fer : 0,4 mg.Vitamines B1 : 0 mg. Vitamine B2 : 0 mg. Vitamine B6 : 0,3 mg. Niacine : 0,6 mg. Folates : 28 µg. Vitamine C : 146 mg. Carotènes : 1300 µg. Vitamine E : 0,8 mg.
Le Poivron est très riche en eau (plus de 90 %) et est donc très peu calorique. Il est très riche en VITAMINE C, quelle que soit sa couleur.

Le poivron rouge est très riche en provitamine A ; le poivron vert contient plus de vitamine B9.
Sa teneur en potassium est très élevée, celle de sodium très basse : ceci lui confère des propriétés naturellement diurétiques.
Il est un des point important pour ceux qui ont des sauvages à la maison et plus particulièrement du Nhamundã a tète bleu (parmi les plus beaux Discus au monde).ceci n’engage que moi, mais lorsque vous aurez vu le documentaire !!

Commentaire d'Heiko Bleher :

le lac héberge certains des plus beaux Discus (Symphysodon Haraldi). J’en ai trouvé de nombreuses formes colorées au cours de mes quatre excursions dans la région de Nhamundã (1997-99). À l’instar des autres espèces de Discus, ceux-ci vivent en bancs importants pendant la journée. J’ai vu ici un groupe de 40 Discus, ainsi que les espèces vivant en sympathie avec eux. Le pH du rio Nhamundã, où j’ai trouvé la première fois le Discus Heckel

(S. Discus – non représenté) se trouve en moyenne dans des valeurs de 3,8 à 4,6 et la conductivité se situe entre 9 et 19 ; mais dans le lac lui-même, dont ces Discus sont originaires, le pH est bien plus élevé, allant de 5,8 à 7,2 pour une conductivité supérieure à 30. Les températures fluctuent selon l’époque de l’année et, naturellement, entre le jour et la nuit, de 23,5°C (mesure la plus basse relevée à 3 h du matin, à un mètre de profondeur dans les habitats à Discus) à 27,5°C (mesure la plus haute relevée à 14 h, dans un habitat à Discus, toujours à un mètre de profondeur).les besoin en nourriture seront donc différents en fonction de la température.

Différence entre le Discus d’elevage et sauvage :

Chez le Discus d'élevage (valable pour les variétés Marlboro rouge, royal, turquoise, mais aussi pour les pigeons ainsi que pour les couleurs flashie et unie) de mauvaises conditions de maintenance auront tendance à faire apparaitre de petites taches noires sur le corps (charbonnage). Elles sont irréversibles. Une température trop élevée ou trop basse, une eau trop dure, des changements d'eau pas assez réguliers, bref des conditions mettant le poisson en état de stress favorisent ces taches qui finiront par s'étendre sur tout le corps. Les Discus sauvages ne charbonnent pas du tout ce qui permet de les maintenir dans des T° plus ou moins élevées sans risques mais les conditions de vie ne doivent pas pour autant être limites, sinon ils tomberont malades.

La malnutrition et la sous-alimentation.

Ces problèmes alimentaires (manque de vitamines...) sont caractérisés par une croissance freinée ainsi qu'un amaigrissement du poisson. Cela se remarque lors de concours (Duisburg, Allemagne, Kuala Lumpur, Malaisie.
Pour y remédier, il suffit simplement d'offrir quotidiennement un régime varié à vos pensionnaires soit 50 % de nourriture déshydratée tel que les paillettes et 50 % de nourriture maison, congelée ou, de préférence, vivante. De la diversité.
Pour des raisons économiques et qualitatives, il est conseillé de faire soie même ses propres élevages. (Maitrise de la chaine alimentaire).

En conclusion.

Et pour conclure la nutrition doit être considérée plus que jamais comme l’élément primordial avec l’élément liquide de votre réservoir.

L’altérité, la qualité, l’assortiment, et la quantité des subsistances sont culminants a la vie de vos Discus ; et ou de vos poissons en général, plus vous opter pour de la provende simple, plus vos Discus seront beaux, la diversité de la composition des menus conférera a la magnificence de vos Discus.
Il ne faut pas se mystifier, maintenir des poissons, qui plus est, mais plus particulièrement du Discus en excellente santé, demande du temps, une observation, et une participation personnelle importante.

Des efforts avec la satisfaction du bien-être de vos poissons.

Ecrit avec les addenda d’informations
Le Bleher des Discus de Heiko Bleher
Les poissons de consommation du monde.
Ingrédients de cuisine loukie werle et jill cox
Le Guide Marabout de l’aquariophilie d’eau douce d’Henri FAVRE
L’Atlas de l’Aquarium Merlus de Rédiger Riehl et H. A. BAENSCH
L’elevage des larves de moustiques, article de J. TETON
Les grindals : une nourriture complémentaire pour les poissons d’aquarium, article de Jiri PALICKA, traduit par Jean SCHUGG
Puces d’eau et compagnie ou la diversification alimentaire de R. SCHREIBER et J.J. ECKERT.
Divers articles découverts sur interne, lr 54 Eidge etc…
http://www.aquaportail.com/articles-item-25-tout-sur-la-nourriture-pour-nos-poissons-d-eau-douce.html#ixzz2N1xIkdRk
http://www.e-sante.fr/poivron/3/guide/1644

Partie technique Unité Mixte de Nutrition des Poissons INRA - IFREMER 29
L.214-1 : Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce.

Article transigé avec une foule de Suppléments d’informations sur internet,
La connivence d’un chef de cuisine se m’étant au service de l’aquariophilie !
Les événements de cet article n'engagent aucune responsabilité de ma part
- Copie autorisée dans un but non lucratif,

« La joie est pareille à un fleuve : rien n'arrête son cours. »
« Il est grand temps de rallumer les étoiles. » « L’eau renversée est difficile à rattraper. »
« Il est plus facile de déplacer un fleuve que de changer son caractère. »
« La porte la mieux fermée est celle qu’on peut laisser ouverte. »

A plus Aquariophilement régis.
Revenir en haut Aller en bas
celti

Repas de vos discus jours par jours Juvani10
celti

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 29
Localisation : 94
Date d'inscription : 01/08/2014

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 12 Aoû 2014 - 10:19

Merci beaucoup régis, surtout pour cette liste de légumes contenant des caroténoïdes et des vitamines.

De quoi faire une jolie pâté maisons !

En revanche pour Hydrotop en tant que liant, cela est-il nécessaire en cas d'incorporation d'oeufs ?

Merci encore pour ce bel article !
Revenir en haut Aller en bas
regis

Repas de vos discus jours par jours Alevin10
regis

Nombre de messages : 298
Localisation : 53 rue fenelon montrouge 92120
Date d'inscription : 29/11/2011

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 12 Aoû 2014 - 10:28

oui, un liant puissant, puisqu'on l'utilise dans les maisons de retraite, pour mieux faire passer les aliments qui sont réduit en purées. Alors œuf ou pas,il évitera de créer un nuage dans l'aquarium pour les inconditionnels du hachoir Electrique.

mieux est la taille en mini-brunoise au couteau .

Un must pour les poissons.

A plus aquariophilement régis.
Revenir en haut Aller en bas
michigane

Repas de vos discus jours par jours Juvani10
michigane

Masculin
Nombre de messages : 595
Age : 62
Localisation : Saint Chamas
Date d'inscription : 23/08/2009

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 12 Aoû 2014 - 11:27

Merci Régis pour ce brillant exposé sur ce que peut être un repas pour nos discus study 
Je pars faire mes courses et ensuite en cuisine.
Revenir en haut Aller en bas
fiomenton

Repas de vos discus jours par jours Juvani10
fiomenton

Masculin
Nombre de messages : 1195
Age : 43
Localisation : villers saint paul 60
Date d'inscription : 01/10/2013

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 12 Aoû 2014 - 12:18

Regis tu parles d incorporer divers traitement medicamenteux dans la patee (flagyl, fluvermal par exemple), ne penses tu pas qu avec la congelation ils puissent perdre leur propriete?
Sinon je pense que tout le monde utilise le hachoir pour preparer leur patee et bien souvent ca part un peu en 'poussiere' dans le bac.pour pallier a ca j ai remarque qu en aplatissant beaucoup dans les poches de congelation et en prenant 3 mn pour decouper de tout petit morceaux de patee encore congele, ca engendre beaucoup moins de pollution car les petits morceaux sont directement gobes..
Revenir en haut Aller en bas
regis

Repas de vos discus jours par jours Alevin10
regis

Nombre de messages : 298
Localisation : 53 rue fenelon montrouge 92120
Date d'inscription : 29/11/2011

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 12 Aoû 2014 - 18:05

Bonjour fiomenton, bonjour à vous

Effectivement il y a une déperdition de la posologie médicamenteuse, mais comme elle est à titre de prévention, elle assure un minimum de précaution.

Je préfère de loin avoir des discus en pleine forme, que de prendre le risque d’en voir un seul contaminant. Cette forme de prévention, permet d’avoir des discus bien épais au niveau de la frontale, dans d’autres recettes, j’ajoute de l’amorce à poissons, qui par sa texture permettent au discus de mâchonner avant de recracher pour finir par avaler ce qu’ils ont envie d’absorber.

Le peu d’amorces avalées permettent de racler les parois de l’estomac et de l’intestin, et notre discus se débarrasse de ses divers parasites naturellement par son transit. Il suffit d’observer les selles.

Pour le hachoir, ce n’est pas la meilleure solution. Elle représente la facilité, et vos discus ne vous disent pas merci .Il est préférable de faire 7 menus différents a distribuer un par jour avec des compléments les plus divers possible, pour le plus grand plaisir de vos poissons .sans oublier bien sur des artémias, mais aussi des vers passés au néguvon.

Mais voici un complément d’information sur la nourriture vivante, vous avez le choix

introduction: avant plaisir,pour les discus:

Elle a la réputation, depuis plusieurs générations d’aquariophiles, de donner aux poissons l'envie de se reproduire... Ce type de nourriture est le plus souvent gratuit….la nourriture vivante stimule les poissons, et réveille leur instinct de chasseur.

Inconvénients :

Il faut prendre des précautions, car il n’est pas rare d’introduire des maladies ou des parasites tels que les larves de libellules, les dytiques et les sangsues. Pour cette raison, je vous conseille donc de ne pas prélever cette nourriture directement dans la nature, mais de faire un élevage chez vous (pour ceux qui possèdent un jardin ou une cour). Les lieux de pêche lorsque l’on achète de la nourriture vivante dans le commerce ne sont évidemment pas contrôlés.

Les daphnies sont des organismes d'eau douce stagnante (étangs, lacs, mares). Elles filtrent l'eau, comme le font les baleines, et capturent de minuscules organismes planctoniques à l'aide d'un filtre placé en entrée de leur système digestif. Elles se nourrissent d’algues, de bactéries et de particules organiques En Europe, on compte environ 30 espèces différentes de Daphnies, en aquariophilie, on connaît surtout Daphnia magna, qui a une grande taille, Daphnia pulex, qui est plus petite et qui vit dans notre région et Moina macrocopa, d’origine asiatique.

L'apport alimentaire :

selon certains auteurs, l'analyse chimique montre que la teneur en protéines est très importante, mais, d’autres sources ne font état que de 3 % de protéines, 2 % de lipides, et 95 % d’eau. On attribue aux daphnies un pouvoir légèrement laxatif. On peut mettre une certaine quantité de Daphnies dans l’aquarium sans risque dépolluer le bac lesquelles restent vivantes et ne risquent pas de s’enterrer (idéal lors des départs en vacances).

On peut pratiquer la culture des différentes variétés de daphnies de façon identique.
La fourchette des températures n'altérant pas le cycle de vie des daphnies est très
Importante puisque la page de température supportée varie de 0°C à 30°C selon
les espèces. La température optimale se situe entre 18 et 22°C.
Moina macrocopa supporte d’être maintenue de 20 à 31°C
Daphnia magna supporte mal les températures supérieures à 22°C
Les perturbations de la qualité de l’eau et notamment les brusques changements de
Concentration de certains cations (calcium-sodium-potassium-magnésium)
Entraînent la mort des daphnies.

La reproduction des daphnies comporte de • s phases sexuées et asexuées. Lorsque
les conditions de vie sont optimales, (température, nourriture, ensoleillement) on ne
rencontre que des femelles qui se reproduisent par parthénogenèse. Pendant la
belle saison,on ne trouve pas de mâle, une femelle mature pond entre 3 et 20 œufs
tous les 3 ou 4 jours. Si les conditions sont moins favorables, les mâles sont présents,
il y aura alors une reproduction de type sexué et présence d’œufs de durée qui
peuvent sans dommage supporter le froid et la dessiccation.

La conservation de ces petites proies chez soi n’est possible que dans un bac
bien aéré et à condition de les nourrir de matière organique et de levure de
boulanger.

Par contre, leur élevage est très facile en extérieur dans des bidons de 100/200l,
Mettre suffisamment de levure de boulanger, éventuellement un peu de spiruline
pour démarrer la souche. L’eau doit rester légèrement trouble. On peut remplacer
La levure de boulanger par du son, dans ce cas, mettre quelques poignées de
son dans une bouteille d’eau, placer le tout au soleil, lorsque la mixture devient
trouble, tamiser et verser l’eau « sale » dans le récipient contenant les daphnies.

Il semblerait que les daphnies élevées au son soient de couleur plus rouge.
La maintenance consiste à nourrir de temps en temps cette culture et de prélever
à l’aide d’une épuisette à mailles grossières de façon à ne prélever que les adultes,
laissant ainsi aux jeunes le temps de se développer.

Les cyclops font partie de la famille des Copépodes. Ces crustacés sont ainsi
nommés en référence à la mythologie grecque, dans laquelle le cyclope n'avait
qu'un seul œil, car eux aussi ne semblent posséder qu'un seul œil.
Les femelles portent deux "sacs" d’œufs ressemblants
à deux minuscules groseilles. Les antennes sont longues et assez épaisses.
ce sont des crustacés plus petits que les daphnies, avec lesquelles ils cohabitent
le plus souvent. Ils sont présents dans nos mares et cours d’eau.

On peut les élever comme les daphnies et les utiliser pour nourrir les alevins de
plus de 15 mm. Mais, attention, c'est un prédateur capable de détruire des alevins
de petite taille. En revanche, ils conviennent parfaitement à l'alimentation des
petits poissons, ils contiennent 83% d’eau, 10 % de protéines et 7 % de lipides.
Ils se nourrissent essentiellement de protozoaires, mais ils mangent aussi des
levures.
LES LARVES DE MOUSTIQUE:

Culex pipiens(pipiers) est le moustique commun... mais en fait, moustique est le nom
commun donné à environ 3 300 espèces d'insectes ayant deux ailes !
L’œuf, la larve et la nymphe sont aquatiques, alors que l'adulte est aérien.
Elles broutent les algues, les bactéries et les débris organiques qui recouvrent
les feuilles mortes et les ramilles du fond, ou filtrent l'eau en surface
Quarante huit heures après un repas de sang, les femelles fécondées déposent
leurs œufs (selon les espèces) à la surface d'eaux stagnantes
La fécondité totale d’une femelle varie selon les espèces de 800 à 2500 œufs

Les larves se maintiennent au repos sous la surface de l’eau
Il est possible de se procurer facilement des larves de moustiques pour vos poissons
en laissant croupir de l'eau dans un récipient à large ouverture, tonneau ou
baquet (l'ajout d'herbe coupée, de lait en poudre ou de quelques orties peut accélérer
le processus). Au bout de quelques semaines, vous pourrez commencer à récolter
avec une épuisette pour aquarium.

Les vers de vase/
Le ver de vase n’est pas un ver, mais la larve de Chironomus plumosus, c’est une
sorte de moustique non piqueur, il vit dans des mares ou cours d’eau riches en
matières organiques. sa teneur en hémoglobine est élevée ce qui lui permet de
vivre dans des eaux peu oxygénées et ce qui explique sa couleur rouge. c’est une
nourriture très riche en lipides, particulièrement recommandée pour préparer les
couples reproducteurs
Accusés comme la majorité des nourritures vivantes d’être le vecteur de
nombreuses maladies et parasitose. il faut tenir compte de l’origine des vers de
vases, pêche en milieu naturel, en zones fortement polluées, ou en milieu confiné (
tonneau, bassin de jardin).
La température idéale d’élevage tourne autour de 15-16°, ils se développent quand
les journées deviennent nettement plus longues que les nuits.
la larve atteint sa maturité en environ 3 à 6 semaines.
Il existe depuis quelques années des vers de vases vivants vendus en tube, de
Qualité très variable, et d’un prix élevé.Ne pas négliger le passage dans du neguvon
il me permet de faire absorber un médicament pendant 15 mns avant de le distribuer directement aux discus ,et le tour est joué.
Les tubifex sont des vers de couleur brune ou rouge qui peuvent atteindre 3 à 4
cm de longueur.
Pour extraire les tubifex de la vase, une solution consiste à
Mettre la vase contenant les vers dans une casserole, et à recouvrir d'une fine
Couche de sable propre et d’eau, de placer le tout au-dessus d’une ampoule de 40 w,
les tubifex, fuyant la chaleur se rassemblent alors en pelote surnageant facile
à récupérer à l’aide d’une petite épuisette.

Ils constituent une nourriture vivante appréciée des poissons d'aquarium
Avec toutefois le risque inhérent aux parasites qu'ils peuvent véhiculer, les tubifex
Provenant toujours d’eaux polluées, ces vers peuvent vivre pendant des mois presque
sans oxygène et résistent à des records de pollution organique, là où la plupart des
autres espèces disparaissent.
Ce sont des dépollueurs primaires, selon
Lucan Bouche Marie Laure (Université de Reims), ils seraient capables d’accumuler
L’excès de métaux lourds comme le Cu et le Pb dans sa région caudale et S’amputeraient de celle-ci pour se décontaminer.

C’est une nourriture fortement énergique qui contient de fortes concentrations
en corps gras, 10 à 15 % de lipides Pour conclure, il existe beaucoup d’autres nourritures vivantes comme :
Les gammares, petites crevettes d’eau douce (longueur 5 à 15 mm) très riche en protéines, en lipides et en vitamines qui vivent dans des ruisseaux ou mares herbeux.
Un élevage en captivité est possible à condition d'aérer l'eau en permanence avec un diffuseur. Leur alimentation est très variée :
Végétaux morts ou en décomposition, larves d'insectes de petite taille…
Citons encore
Diaptomus, ressemblant aux cyclops mais avec un corps plus allongé.

Apus petit crustacé d’eau douce de 2-5 cm de long. Les larves de phryganes aussi appelées porte- bois. Les vers de terre, Les sauterelles, Les fourmis, Les vers de farine(le mieux pour ce type de vers de les donner mort)car ils peuvent survivre longtemps dans l’estomac et faire des dégâts,dans celui-ci et ce n’est pas le but recherché.
Attention: il est prudent de n’utiliser ces proies que pour des poissons ou des discus de
Grande taille et à tendance insectivore si vous les habituez.

Voila de quoi vous donnez quelques idées . Aplus aquariophilement régis.
Revenir en haut Aller en bas
Terredeshommes

Repas de vos discus jours par jours Alevin10


Masculin
Nombre de messages : 222
Age : 44
Localisation : 43370 Saint Christophe sur Dolaizon
Date d'inscription : 25/10/2012

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMar 12 Aoû 2014 - 18:31

Bonsoir Régis,

Article trés intéressant (une fois de plus), je vais tenter ta recette,le plus dur sera de tailler en brunoise,ça fait longtemps que je ne l'ai pas fait. Etant cuisinier dans une maison de retraite, nous avons été sensibilisé sur l'enrichissement des nourritures mixées, car les diététiciens se sont aperçus que de mixer des aliments leur faisait perdre la majorité de leurs vitamines. Je te rejoins sur ton exposé.
Revenir en haut Aller en bas
celti

Repas de vos discus jours par jours Juvani10
celti

Masculin
Nombre de messages : 848
Age : 29
Localisation : 94
Date d'inscription : 01/08/2014

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMer 13 Aoû 2014 - 9:45

Bon après pour les fan de matos (et puis on peut toujours dire que cela servira en d'autres occasions) il y a des robots, sans citer de marque, capables de découper/raper des morceaux de la taille de la brunoise.

Par exemple :

http://www.idealprice.fr/4415-4918-thickbox/hachoir-moulinex-dj755g-.jpg

Je re-testerai celui des parents pour voir Wink
Revenir en haut Aller en bas
regis

Repas de vos discus jours par jours Alevin10
regis

Nombre de messages : 298
Localisation : 53 rue fenelon montrouge 92120
Date d'inscription : 29/11/2011

Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours EmptyMer 13 Aoû 2014 - 17:55

bonjour à vous,

je rajoute un élément qui est déjà passé sur le site, mais dont certains d'entre-vous se délecteront de savoir jusqu’où peut-on aller en matière de nutrition aquariophile pour satisfaire,vos discus.

J'ai quelques notions de botaniste et une expérience d’aquariophile; et de globe-trotter derrière moi, je cuisine à l’occasion, puisque je suis dans la restauration d’affaire. Ce qui ne me donne aucun abrupt, pas plus que vous ! Je ne fais aucune publicité particulière, mais il m’arrive de citer des marques en tout désintéressement .les choses étant mises au point, je cite (extrait internet Wikipédia lr 54 etc..) et commente les propos suivants.


Bon voyons pour la température de votre bac et l’eau, combien de (°), voici quelques-unes de mes pratiques.

" J'adore parler de rien, c'est le seul domaine où j'ai de vagues connaissances "

L’alimentation doit être considérée plus que jamais comme le facteur numéro un de réussite en matière de maintenance de vie et de reproduction pour vos Discus.

L’éventail, le caractère, la dissimilitude et la quantité des aliments sont caractéristiques, ils influenceront toutes les phases de la vie du Symphysodon, de vos Symphysodons.

Des constatations simples, et a résoudre sans concessions.

Quand ils refusent de se nourrir la cause est dans 99% des cas, la toxicité de l’eau. Donc des changements en grand nombres et tout doit rentrer dans l'ordre. Il est possible de donner de la nourriture vivante, (avec toute la prudence à savoir enchytrées, vers grindal, bœuf maigre, tubifex, (passage obligatoire dans du néguvon) adjonction de vitamines, de spiruline, et de légumes, possible aussi des larves de moustique noire et ou rouge.

Cela va faire sourire certain d’entre-vous, mais les faits sont là !.

Il est possible d’ajouter de l’anis, soit en grains soit en liquide pour aiguiser l’appétit de vos Discus ; surtout pour les récalcitrants qui ne se nourrissent plus.

Votre réaction doit être des plus rapide car sinon le poisson dépérit rapidement se noirci en se laissant mourir !! Vous avez déjà eu l’exemple.(sans doute).

LES ADDITIFS :

Les Discus doivent leur élégance et leur valeur à la splendeur de leurs couleurs. Certains additifs alimentaires permettent de raviver les couleurs naturelles de celui-ci, en été vous pouvez les mélanger à leur régime alimentaire de base. Ils contiennent des crevettes et une algue, spiruline, susceptibles de rehausser leur couleur rouge, et la brillance de leurs écailles.

LES EXTRA ET LES PETIT PLUS :

Les Discus apprécient les extra qui leur apportent des vitamines fraîches et des minéraux.
La laitue, les oranges, l’ail, le pain complet, les larves de moustiques, comptent parmi leurs nourritures préférées. Si vous donnez des crevettes, n'enlevez pas leur carapace car elle ravive les couleurs des Discus .Les orange découpées, mais entourées de leur peau.
(Surtout les laver avant distribution, très petite quantité) Les Discus apprécient l'ail frais de préférence quand il est pressé et mélangé au reste de la nourriture. Dans la mesure du possible N’offrez jamais de petits pois car ils sont trop riches en hydrates de Carbone.

EN FONCTION DES SAISONS :(vous pouvez toujours chercher sur le net ceci relève de mes constatations sur le biotope!!!!

Selon la saison, les. Discus sont plus ou moins affamés, en été, surtout si la température de votre bac augmente (hypothèse réaliste) surtout si votre bac est exposé au soleil il peut ainsi monter à 36 ou 38°) ils se dépensent beaucoup et mangent plusieurs fois par jour.
Ils vont rapidement se développer. A la période des pluies vous pouvez repasser a une température normale 25 à 26° il mange peu et sa croissance est ralentie. Le must en matière d’aquariophilie, c’est de créer des différences de température de l’ordre de 3 à 5° par jour avec des variations de courant dans la vitesse de vos pompes car le Discus n’est pas insensible à des courant fort alterné par des lents. Du vécu dans le Nhamundã, et mis en application dans mon bac de 1200 l ; résultat des Discus en pleine formes, et ne présentant pas d’excès de graisse au niveau de la frontalis.
(Les asiatique au niveau de Kuala Lumpur Malaisie donne une importance toute particulière à cette zone du corps du Discus Une bien meilleurs résistance au maladie, qui est dû à un effort physique tout simplement.

En automne et au printemps favorisez plutôt une alimentation à base de germes de blé, de vers de vase afin de maintenir en éveil les fonctions vitales car la croissance se ralenti voir s'arrête a base température, il peut rester plusieurs jours sans manger malgré la gangue de nourriture a portée de bouche. En aquarium il n’est pas rare de voir des Discus ne pas manger et ceux pendant plusieurs jours, voir un mois.
Dans la nature en période de reproduction, l’attention de notre Discus se porte essentiellement sur sa progéniture et la nutrition passe au second plan.

Quand la température de l'eau diminue en automne l'appétit à tendance à suivre la même diminution ;

Période 1 :
l'hiver, en l’occurrence dans l’hémisphère sud non loin de l’équateur en dessous de 24°C, les poissons ne mangent pas, ils utilisent les réserves stockées durant les autres périodes surtout s’y-il sonde en profondeur, plus de 5 mètres !!! Notre Discus descend un peu plus profondément dans les abîmes du rio.

Période 2 :
juste avant et juste après cette période de disette, quand la température varie entre 25°C, les poissons mangent relativement peu, pourtant ils ont besoin de beaucoup d'énergie sous forme de lipides et de carbohydrates pour constituer ou reconstituer leurs réserves. Les besoins en protéines sont moins élevés qu'en été.

On donnera une alimentation dite "d'hiver" étudiée pour répondre à cette demande. Le choix et la variété sont prépondérants pour notre Discus. La période de reproduction approche dans le milieu naturel, pour nos aquariophiles, le problème est tout autre, il faut accoupler notre Discus, et le mètre en position idéale avec le moins de désagrément possible, tout doit s’accorder, la nourriture y compris !!!...
Période 3 :
entre 25° et 28°C, et au-delà La température augmente, le métabolisme aussi et les besoins en protéines augmentent. Parallèlement les taux de lipides doivent diminuer dans la ration. On utilise un aliment que j'appellerai "de base «ou un mélange d'aliment riche et d'aliment d'hiver.

Période 4,
au-dessus de 32°C l'organisme est à plein régime, il consomme de tout, l'énergie et les protéines, principalement pour la croissance et la reproduction. Il lui faut un aliment "riche" en quantité mais surtout en qualité. Pour des raisons évidentes, il devra également être très peu polluant. Notre Discus est alors à fond et grille la vie par les deux bouts, son espérance de vie diminue à vitesse grand (V) !!!...

Vous possédez une Rolls et vous roulez en 2 ch. Vous n’avez pas le droit à l’erreur pour la reproduction. Les paramètres de votre bac doive être au top, vous n’avez plus le droit à l’erreur, les changements d’eau sont 2 fois par jour à 100% ? C’est clair. En 2 la nourriture.

Une fois en possession d'un groupe de futurs reproducteurs de qualité, la clef de la réussite c'est de leur épargner les stress, les maladies, les parasites…Ne pas suivre ces règles vous interdirait de vous prévaloir du qualificatif d'éleveur de Discus de qualité !!!

Rien ne fait grandir plus vite et ne met en meilleure forme un Discus que la nourriture vivante d'eau douce….Rien ne peut écourter leur vie, réduire leur fertilité plus sûrement que cette même nourriture!!!!! C’est paradoxal, mais ainsi va la vie.

1. Protéines :
C'est le constituant essentiel de la matière vivante (animale et végétale) et c'est donc logiquement le nutriment que l'on va retrouver dans la plus grande proportion (suivant les périodes les Discus ont besoin de 25 à 35% de protéines soit environ 1/3 de la ration). C'est aussi le plus cher. De la partie nourriture.

En schématisant, on peut dire que les protéines sont constituées d'un assemblage de briques appelées les acides aminés. Ce sont ces briques que le Discus ou le poisson utilise pour réparer, entretenir ou se construire (croissance, production sexuelle, …) ses tissus ou ses organes. Le Discus a besoin d'une vingtaine d'acides aminés différents. Il sait en fabriquer une dizaine (en transformant d'autres acides aminés ou en les élaborant à partir d'autres nutriments) mais l'autre moitié doit lui être apportée telle quelle (ce sont les acides aminés essentiels). Les besoins ne sont pas les mêmes pour chacun de ces acides aminés. La proportion en acides aminés des ingrédients utilisés dans la composition des aliments est variable. Ce qui fait la qualité de l'ingrédient protéique, c'est cette proportion qui doit être proche des besoins réels de notre Discus ou du poisson.

Les acides aminés, évoqués plus haut en tant que constituants structurels des organes, peuvent aussi, en cas de besoin être utilisés comme énergie. Dans ce cas ils ne sont plus disponibles en tant que briques puisqu'ils vont être détruits ou transformés. C'est évidemment du gaspillage et il faut les épargner en donnant au Discus ou du poisson une autre source d'énergie plus facilement utilisable et moins chère (les lipides et surtout les carbohydrates).

Il faut donc des protéines et de l'énergie. Mais pas en n'importe quelle proportion. S'il y a trop peu d'énergie, le Discus va "consumer" ses acides aminés. S'il y a trop d'énergie, le poisson risque d'être rassasié avant d'avoir absorbé suffisamment de protéines. L'excès de protéines (ou de l'un ou l'autre acide aminé) est également nocif, le Discus va utiliser ce dont il a besoin structurellement et "brûler" le reste en rejetant de l'azote qui polluera notre bac (c'est lui qui génère l'ammoniaque, les nitrites et les nitrates !).

Dans tous les cas, il y aura gaspillage de nourriture (et donc pollution) et mauvais état général des Discus s’il y a excèdent. Nourrir aussi souvent que possible, la nourriture c'est la croissance! Bien sûr je me répète mais rappelez-vous que vous ne pouvez pas suralimenter un poisson….

Seulement polluer le bac, soyez vigilant! Le tout consommé en quelques minutes sera parfait. Nourrir peu en petite quantité mais souvent est une règle d’or !!si possible on peut aller jusqu’à 8 à 9 fois par jour.

En résumé, un bon aliment devra être fabriqué à partir de bonnes protéines (c'est à dire composées d'acides aminés dans les proportions les plus proches des besoins du Discus), dans des quantités adaptées aux besoins et accompagnées des bonnes proportions de lipides et de carbohydrates pour l'énergie.
Malheureusement aucune de ces informations qualitatives n'est disponible pour le consommateur.

En fonction des saisons, plusieurs choix sont possibles : il est bon de changer de nourriture et d’allure au niveau du thermomètre de votre bac, cette nouvelle forme de pensée permettra de favoriser la formation de couple, d’intensifier le débit de votre pompe, pour un Discus plus performant, et pour l’avoir constaté sur place, il aime se déplacer dans du courant moyen a fort ainsi une pompe de 5000 litres n’ait pas ridicule dans un bac de 1000 litres en variant l’intensité et l’allure de celle-ci a plusieurs moment de la journée. Des changements d’eau à qui mieux mieux, ne pas hésiter à changer jusqu’à 100% par jour. Plus il y a de changement plus votre Discus se portera mieux, même pour les portée de 5 jours, cela évite la pollution de leur bac, pour l’avoir vu en Asie, avec des résultats très surprenants.

De 24°C à 26°C, les nourritures spéciales hiver à base de granulés ou de paillettes très digestes même à basse température ce qui leur permet de ne pas perdre leur capital de graisse trop vite durant l'hiver pour nous ici. De 28°C à 30°C, les nourritures toutes saisons. Quand je dis toutes saisons, seiche, lyophilisé, pâté maison, paillettes divers, vivants etc…

Les nourritures dite « haute qualité » les plus performantes = tous se qui se fait de mieux sur le marché en + du régime 24 à 26°.

Il faut administrer cette nourriture à des températures supérieures à 30°C, car extrêmement riches en pigment, protéines, vitamines, calciums, ceci n’est qu’une suggestion de ma part, et en aucun cas ne me considère comme réfèrent pour éviter toutes formes de discriminations ou de jalousie du fait d’une certaine expérience !!!!...les voyages me permettent bons nombres d’observations divers et variées sans vouloir créer de l’ombre a Heiko Bleher, et les autres !!!

après tout cela devrait rentrer dans l'ordre.

A plus Aquariophilement régis, pour l’Europe. Eidge 54 pour l’Amazonie.

« Le plus important en aquariophilie, c'est de respecter la vie et le bien être des espèces aquatiques !

«Il paraît que notre cerveau ne fonctionne qu’à 50 % de ses capacités. Je n'y crois qu’à moitié...»

« Le bonheur dans la vie dépend de la qualité de tes pensées. »

" POUR ORDONNER A LA NATURE, ENGAGE PAR LUI OBÉIR "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Repas de vos discus jours par jours Empty
MessageSujet: Re: Repas de vos discus jours par jours   Repas de vos discus jours par jours Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Repas de vos discus jours par jours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discus tout simplement :: LES DISCUS :: La cantine-
Sauter vers: