La passion du Discus, le forum de référence depuis 2006
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pothos

Aller en bas 
AuteurMessage
cyrilou06460


avatar

Masculin
Nombre de messages : 2666
Localisation : 06 Le Bar Sur Loup
Date d'inscription : 08/11/2012

MessageSujet: Pothos   Dim 20 Avr 2014 - 14:08

Bonjours, je vais mettre quelques pieds de pothos dans mon bac, mais je me pose 2/3 question, comment procéder et surtout combien de pieds ?
Revenir en haut Aller en bas
Coolboarder77


avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 41
Localisation : Seine et marne
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Pothos   Lun 21 Avr 2014 - 2:00

Question qui m'interesse et est ce tres utile dans un bac nue de grossissement  Question 
Revenir en haut Aller en bas
cyrilou06460


avatar

Masculin
Nombre de messages : 2666
Localisation : 06 Le Bar Sur Loup
Date d'inscription : 08/11/2012

MessageSujet: Re: Pothos   Lun 21 Avr 2014 - 11:23

bac nue non, le meilleur c'est changement d'eau et nettoyage de tout le bac tout les jours ainsi qu'une grosse capacité de filtration
Revenir en haut Aller en bas
mattiouze


avatar

Nombre de messages : 230
Age : 37
Localisation : brest
Date d'inscription : 25/09/2014

MessageSujet: Re: Pothos   Dim 15 Mar 2015 - 23:28

un pied suffit, si tu as la patience de le faire courir au fur et a mesure. Fais attention a ne pas laisser les racines se balader n'importe où, ca s'accroche partout, et même avec peu de surface de contact, ca ACCROCHE Smile

Je teste actuellement un pothos en bac nu, je me tâte de plus en plus a le faire passer en aquaponie plutot que les pieds dans l'eau...C'est très envahissant, à la longue...
Revenir en haut Aller en bas
kiki83




Nombre de messages : 21
Localisation : toulon
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: Pothos   Mar 17 Mar 2015 - 15:02

j' en ai un depuis le début dans mon bac ...j ai juste les racines immergées , le pothos lui même est lové sur la largeur du bac en se servant de ventouse comme support
Revenir en haut Aller en bas
kiki83




Nombre de messages : 21
Localisation : toulon
Date d'inscription : 09/12/2014

MessageSujet: Re: Pothos   Mar 17 Mar 2015 - 18:13

ça donne cela
Revenir en haut Aller en bas
regis


avatar

Nombre de messages : 287
Localisation : 53 rue fenelon montrouge 92120
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Pothos   Dim 10 Juil 2016 - 15:09

Bonjour à vous,

Voilà l’été s’installe et je reprends la lecture de certains posts.

Je ne peux résister pour vous faire partager, l'utilisation de ce type de plante sur des 1200 l l'article est un peu long, mais à tout moment vous pouvez décrocher par contre une garantie de nitrite inexistant.

Cette version s’applique surtout en bac planté, moi j’injecte également du co2, Ce qui fait chuter le ph. Mais la flore et la faune amazonienne apprécient, des cardinalis qui ont 5 ans d’âge, des discus d’une rare beauté, qui sont choyées, comme vous ne pouvez le penser, car ils ont un menu different chaque jour.

Avoir des discus cela se mérite.

Mais de les avoir au top de leur forme n’est peut-être pas à la portée de tout le monde.

(((N’interprétez pas toujours mes propos à mauvais escient, je fréquente suffisamment le marché asiatique, pour savoir ce qui est bon de ce qui ne l’est pas.)))

Mais revenons sur les plantes vous permettant de descendre les nitrates via les nitrites. Chez moi cela fonctionne depuis 15 ans alors des racines qui plongent, entremêlé de mousse de java voilà de quoi avoir des infusoires, et des micro-organismes à profusion, voilà après cette introduction place au sujet principal.

Révélations sur la Faculté et l’anonymat des plantes !

Les plantes purificatrices, et l’ammonium ?

Ce que vous ne savez peut-être pas ?

SCINDAPSUS PICTUS

La dépollution par les plantes.

`•.¸¸.•´¯`•.¸< ((((º>.¸¸.•´¯`•.¸< ((((º>.¸¸.•´¯`•.¸<((((º>.¸¸.•´¯`•.¸

Ceci concerne les aquariophiles soucieux du bien-être de leurs plantes :
Le Pothos Scindapsus pictus plus communément est aussi appelé "Lierre du Diable" et "Arum grimpant".

Le scindapsus fait partie des plantes vertes qui décorent nos intérieurs depuis longtemps. Elle reste un grand classique car c'est une plante sans souci, que nous recommandons même aux plus maladroits. C'est une liane, aux tiges épaisses et aux feuilles en forme de coeur vert brillant ou panachées de jaune ou de blanc. Elle peut grimper ou retomber et sera du meilleur effet en panier suspendu.

Mais depuis quelques temps déjà des aquariophiles ont détourné cette fonction première pour en faire une alliée de choix.

En amazonie beaucoup de plantes ont leurs racines directement dans l’eau des igarapés.
Les scindapsus sont des plantes grimpantes (ou retombantes) originaires des forêts tropicales humides. Ils produisent de longues lianes pourvues de fortes racines aériennes. Leurs feuilles en forme de coeur allongé sont épaisses et souvent ornées de motifs colorés.

Pothos, scindapsus, rhaphidophora, philodendron, toutes ces lianes qui appartiennent à la même famille, ont bien des points communs, à y perdre son latin ! Même les botanistes ont parfois du mal à s'y retrouver.
L'espèce Scindapsus pictus a des feuilles vert foncé, pictées comme son nom l'indique, de gris vert. Le revers des feuilles vert clair tranche bien avec le dessus du feuillage.

Le scindapsus aureus est une plante grimpante d'intérieur aux feuilles vert franc éclairées de panachures jaunes. Privilégiez une exposition claire à mi- ombragée : placez le pot entre 50cm et 2 d'une fenêtre bien éclairée. Dans une pièce trop sombre, le feuillage perd ses panachures.

Plante dépolluante, cette plante de suspension qui s'adapte à tous les intérieurs élimine facilement beaucoup de polluants : le formaldéhyde, le monoxyde de carbone, le toluène, le benzène, l'hexane et le trichloréthylène.il agit de façon certaine en aquariophilie

Le Pothos est la plante d'intérieur idéale pour tous ceux qui n'ont pas la main verte ! Facile de culture, il pousse rapidement, sans demander trop de soins et son bouturage est un jeu d'enfant. Que demander de plus ?


Un « lierre » pour l'intérieur

Le Pothos (Epipremnum aureum) a pour surnom « lierre d'intérieur » bien qu'il n'ait pourtant rien à voir avec un lierre. Originaire des îles Salomon, cette plante grimpante vigoureuse fait partie de la famille des Aracées. Dans son milieu naturel, elle part à l'assaut des troncs d'arbres et peut facilement atteindre 10 mètres de hauteur, s'accrochant avec ses racines aériennes, alors que dans nos appartements elle dépassera rarement les 2 mètres.

Les feuilles d'un beau vert brillant souvent tacheté de jaune, changent de formes avec le temps. Les petites feuilles ovales de 15 cm de longueur à l'état juvénile se transforment en de grandes feuilles de près de 25 cm profondément lobées sur les sujets adultes. De nombreux cultivars existent sur le marché dont une variété presque entièrement jaune ('Golden Queen'), ou une autre très élégante dont le feuillage est presque intégralement marbré de blanc ('Marble White').

Le pothos servait souvent autrefois à orner une rampe d'escaliers dans les appartements de nos grands-mères. Pourquoi ne pas nous en inspirer pour faire de même ou pour créer des cloisons végétales afin de diviser une pièce ou aménager un petit coin intime ?

Propriétés et utilisations :

Des études menées par la NASA dès 1980 ont démontré que certaines plantes ont des propriétés absorbantes, dépolluantes neutralisant les divers produits se trouvant dans les matériaux (tissus, revêtements muraux, revêtements de sol, mobilier) présents dans nos intérieurs, dans les produits utilisés (peintures, solvants, colles, produits d'entretien, parfums d'ambiance) parmi ces plantes purificatrices figurent entre autre les Syndapsus, Pothos qui ont une action absorbante sur le pentachlorophémol qui se trouve dans les produits utilisés pour le traitement des bois.

Les autres plantes purificatrices sont Aglaonema, Areca, Azalée , Callisia, ,Chlorophytum comosum, , Clivia, Cyperus, Dieffenbachia, , Dracaena, Ficus, Hedera, Nephrolepis, , Philodendron, Schefflera, Syngonium Spathiphyllum.

A savoir contrairement aux idées reçues les plantes produisent une quantité nettement plus importante d'oxygène qu'elles ne rejettent de gaz carbonique, donc vous pouvez même en mettre dans les chambres

Ce genre comprend huit espèces grimpantes, originaires des zones tropicales d'Asie du Sud-Est et l'ouest du Pacifique, qui sont toutes des plantes toxiques.

Autres espèces :

Scindapsus pictus Hassk. Synonymes, Scindapsus argyraeus Engl., Pothos argenteus Bull, originaire d'Asie (Java et Bornéo), feuilles vert olive tachetés de blanc argenté.

Scindapsus pinnatifidus Schott., synonymes Rhaphidophora pinnata Schott, Epipremnum mirabile Schott : jeunes feuilles entières.

Scindapsus siamensis Engl., originaire d'Asie, feuilles cordiformes vertes avec des marbrures blanc argenté.

Profondeur de plantation :

A la plantation ou eu rempotage la motte doit être enfoncée sans être enfouie.

Culture et Entretien :

Les bouturages sont faciles à réaliser et à réussir. Ils peuvent être pratiqués toute l'année avec cependant une préférence pour le printemps ou l'été. Il suffit de prélever un rameau muni de racines adventices, une tige juste au-dessus d'un noeud et de procéder de suite au repiquage.
Les arrosages doivent être contrôlés car il n'aime pas les excès d'eau. Pendant la période de croissance il convient de laisser le dessus de la terre s'assécher légèrement entre deux arrosages.
En hiver les arrosages devront être réduits pour sue la terre ne sèche pas complètement.
Il se plait particulièrement installé sur un lit de billes d'argiles ou de gravillon maintenus constamment humides. Le pothos apprécie des vaporisations régulières sur son feuillage. Nettoyer régulièrement le feuillage avec une éponge humide pour enlever la poussière. Il supporte bien la taille et il ne faut pas hésiter à couper les tiges qui commencent à trop s'allonger pour le rajeunir.

En rabattant des longues tiges au printemps on permet à la plante de s'étoffer et de garder un beau port compact.
En effet, en pinçant régulièrement l'extrémité des pousses on aide à la ramification du pothos.

Période de floraison : La floraison n'apparait pas en culture intérieure.
Couleur : Blanc verdâtre.
Parasites : attention aux Araignées rouges, cochenilles et pucerons.
Maladies : Résistant. A tres résistant .
Voisinage propice - Plantes compagnes : Bon compagnon il accepte la proximité des autres végétaux.
Voisinage néfaste - Plantes incompatibles : Il n'y a pas d'incompatibilité.

En allant encore plus loin avec l’Influence de la lune sur la culture du Pothos :

Catégorie de végétal : Feuille. Elément : Eau. Planète Maîtresse : Jupiter.

Période de semis et de plantation : Les bouturages et les divisions s'effectuent en lune descendante et croissante et en jours lunaires en Cancer, Poissons.

Travaux d'entretien : Les jours lunaires en Cancer, Poissons et Scorpion. Pour les apports d'engrais il est préférable de privilégier les jours en Cancer et Poissons.

Pour plus de renseignements sur l'influence de la lune sur les végétaux, vous pouvez consulter le dossier LUNE ET JARDIN. Mois par mois et jour par jour, vous y trouverez le détail des travaux à effectuer.

Quelques Espèces / Variétés :
Pothos "Aureus" : Variété à feuillage bien panaché de jaune.
Pothos "Marble Queen" : Variété de croissance lente à feuilles vertes présentant des marbrures blanches.

Scindapsus Pictus : La variété "Argyraeus" de cette espèce présente des feuilles vert olive tachetées de reflets argentés.

Points particuliers

Malgré sa propension à assainir l'air des intérieurs par son action dépolluante, il ne faut pas oublier que la sève du scindapsus est également très toxique. Il est donc conseillé de placer la plante en hauteur pour que les jeunes enfants ne viennent pas croquer dans ces feuilles belles comme un coeur et de bien se laver les mains après manipulation.

Consulter la liste des autres 'plantes d'appartement'

COMMENT LUI PLAIRE en version aquariophile:

Le scindapsus est une plante peu exigeante et prospère dans bien des conditions. Donc de préférence au-dessus du bac, en laissant les racines descendre progressivement dans l’aquarium, cela va prendre du temps
La lumière Si vous avez une variété panachée, placez votre plante dans un endroit bien lumineux en évitant le soleil direct. Si non, une lumière moyenne suffit. Elle se suffira des rayonnements de vos tubes de néons.
La température Peu d'exigences de la part du scindapsus. Toutefois, en hiver, le scindapsus n'ayant pas de période de repos, évitez-lui des températures inférieures à 14°C.bien sûr si elle est au-dessus de votre galerie, vous n’aurez pas de problème de température.
L'eau, n’hésitez pas à utiliser l’eau de votre aquarium progressivement Arrosez davantage en été qu'en hiver. Préférez un arrosage régulier mais modéré à des excès qui risqueraient de faire jaunir puis tomber le feuillage.
La terre Un mélange terreau, tourbe, sable, dans un pot peu profond convient. Ne rempotez que si vous avez l'impression que les racines sont à l'étroit dans leur pot. Dans ce cas, rempotez au printemps. sinon laissez les envahir doucement l’aquarium, pour la plus grande joie des poissons avec un peu de mousse de java, cela produira des infusoires pour les uns et des nitrates en moins pour l’aquarium.
Les engrais, de préférence des engrais aquariophiles ou à défaut, des apports d'engrais pour plantes vertes, tous les quinze jours, pendant tout le printemps et l'été, seront bénéfiques.

En aquariophilie ou dans des versions orchydarium ou terrarium, ne pas hésiter à couper
régulièrement les tiges les plus longues afin de maitriser la prolifération de ce scindapsus pictus.
L'entretien Rien à signaler, la plante n'a pas d'ennemis, insectes ou maladies. Seules les grosses erreurs d'arrosage et les températures trop froides peuvent lui occasionner des troubles.

Cela fait plus d'un siècle qu'il a investi l'intérieur des maisons et est de plus en plus au goût du jour.
La sève du Pothos étant irritante, il est recommandé d'utiliser des gants pour l'entretenir. Le pothos est aussi toxique pour les animaux domestiques.

Note de l'auteur : ces astuces sont des trucs de grand-mère; faites-vous votre propre expérience et utilisez-les à bon escient.

Le prix est excessivement modeste pour un service inégalé en aquariophilie. Depuis la version ou vous vous procurer une pousse a une grande distribution le prix varie de 1.44 à 7.30 €


En savoir plus sur http://www.aujardin.info/plantes/lierre_du_diable.php#RkXeYSxzS4q7Pvy7.99
http://www.homejardin.com/pothos/scindapsus_aureus_ou_epipremnum_aureus.html
http://www.artisansfleuristesdefrance.com/pages/scindapsus/
http://www.plantes-et-jardins.com/p/26193-scindapsus-pictus
http://nature.jardin.free.fr/grimpante/nmauric_Sindapsus_aureus.html
http://www.gerbeaud.com/jardin/fiches/scindapsus-pothos.php
http://korrigandiscus.blogg.org/petites-astuces-c26469786

voici la version de Xavier Jeammaire.

La scindapsus pictus, appelée plus communément Potos, est une plante verte rampante dont on a exploité les caractéristiques pour optimiser la maintenance des discus.

Pour cela, il suffit de planter une pousse de cette plante dans un pot au-dessus du bac, d'attendre qu'elle ait suffisamment poussé pour que les racines dépassent du pot, et enfin de les laisser tomber dans le bac. En vivant et grandissant, elle puise des éléments dans la terre et des nitrates dans l'eau.
De cette façon, on voit le taux de nitrates dans l'eau diminué jusqu'à être quasiment nul. Cela ne dispense pas des changements d'eau, mais sur un bac planté, ça peut permettre de plus les espacer. Quand on connaît la quantité d'eau à changer dans un bac de discus, cette technique n'est pas négligeable !
Fidèle à ma mentalité, mais quand même confronté au problème des nitrates dans le bac, j'ai cherché une méthode pour m'en débarrasser sans avoir à utiliser de résines anti nitrates. Alors j'ai retenter la méthode que j'avais vu dans un reportage sur Xavier Jeanmaire sur Santarem Discus.

Le Pothos !!!!!!

Et bien cette fois ça marche !

Explication de la technique : j'avais laissé depuis ma dernière tentative une petite branche de cette plante dans une bouteille d'eau pour qu'elle fasse des racines. Elle en a fait une toute petite. J'ai donc décidé de la mettre dans le bac tout de suite pour ne pas qu'elle s'habitue à des conditions différentes et qu'elle ne pourrisse pas.

Ca a marché parce qu'elle a à présent des racines de plus de 10 cm. Je pense que je vais essayé par la suite de les prendre en photo chaque semaines comme les plantes pour voir l'évolution exacte tellement c'est impressionnant. En une semaine ses racines ont été multiplié par 20. Maintenant, sans faire de changement d'eau la semaine et en ne changeant que 100 litres le week-end, mon taux de NO3 ne dépasse jamais 5 ou 10 mg/l.
Et encore, ça c'est un extrême. Je n'ai jamais eu des taux aussi bas en permanence, même quand je changeais tous les jours 30 % du bac nu avec siphonage. C'est incroyable, sans rien faire ça diminue !

Mais ce n'est pas le hasard. Le bac n'est pas surpeuplé à la base et déjà, ça aide à l'élimination des nitrates car il n'y a pas de saturation. Ensuite, les discus ayant grossi, je ne les nourris plus autant de fois par jour. Et enfin, la scindapsus pictus est posée sur le dessus du bac et bénéficie donc de l'éclairage HQL. Et ça c'est important car si la plante n'a pas assez de lumière elle n'aura pas besoin de puiser les nitrates dans l'eau par ses racines car sa consommation en nitrates et en oligo-éléments est d'après mes observations proportionnelles à l'éclairage dont elle bénéficie.

Voilà pour une technique très simple et totalement naturelle pour éliminer les nitrates. Alors quand j'entends des vendeurs dire que pour avoir un taux acceptable, il faut absolument utiliser des produits chimiques en tout genre (inefficace et chers !!!!!) j'ai vraiment de la peine pour les pauvres clients crédules qui suivent leurs conseils douteux. Il suffit d'acheter une plante en jardinerie à moins de 5 ou 10 € selon la taille, ou d'en faire une bouture chez les grands parents et le tour est joué !!!Et en plus, quand t'en parle à des gens, à peine tu dis « scindapsus pictus », et direct t'as l'impression d'être un scientifique et de parler latin !!! Ce n’est pas génial tout ça !

A plus régis agitateur en eau douce.
Revenir en haut Aller en bas
lereiveur


avatar

Masculin
Nombre de messages : 437
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 19/12/2014

MessageSujet: Re: Pothos   Mer 7 Déc 2016 - 20:17

C'est sur et intéressant

Qui a mis des Pothos ?

Est-ce que vous avez des soucis avec des loricaridés étant donné que la plante est toxique

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Coolboarder77


avatar

Masculin
Nombre de messages : 887
Age : 41
Localisation : Seine et marne
Date d'inscription : 02/02/2013

MessageSujet: Re: Pothos   Jeu 8 Déc 2016 - 2:11

J'ai un ou deux pieds de pothos dans tous mes bacs et aucun soucis.
Revenir en haut Aller en bas
franckr


avatar

Masculin
Nombre de messages : 722
Age : 47
Localisation : charente
Date d'inscription : 27/04/2013

MessageSujet: Re: Pothos   Jeu 8 Déc 2016 - 10:00

j'en ai dans tous quasi tous les bacs
je les plante dans les décantes ou dans les filtres jardinières au dessus des bacs.
j'ai des lory un peu partout pas de soucis.
Revenir en haut Aller en bas
regis


avatar

Nombre de messages : 287
Localisation : 53 rue fenelon montrouge 92120
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Re: Pothos   Jeu 8 Déc 2016 - 10:56

Bonjour à vous,

Pour vous répondre, sur le pothos

Pothos, scindapsus : présentation Pothos, Scindapsus : doré, ou aureus.

Le Pothos est aussi appelé "Lierre du Diable" et "Arum grimpant". Très fréquente dans les maisons, mais dont les propriétés pour la santé sont relativement méconnues.

Pothos est une appellation générale désignant les plantes appartenant aux genres Epipremnum et Scindapsus, très proches dans leurs caractéristiques de la Famille des Araceae.

Origine: archipel indien, Asie tropicale, Nouvelle-Guinée. Les iles Salomon.

Dans son pays d'origine et à l'état sauvage c'est une véritable liane, ce qui lui donne son nom de lierre du diable. Toujours dans ces mêmes conditions climatiques il donne des fleurs qui ressemblent à des arums, ce qui lui vaut son autre nom d'arum grimpant.

Donc de la famille des aracées, comme le philodendron, le scindapsus est aussi une liane dont la tige pousse très vite et forme des racines aériennes.
Cette liane peut grimper sur un support ou plus simplement le laisser retomber. Appréciée pour son feuillage panaché en forme de cœur et sa facilité d'entretien, elle se retrouve cependant souvent dégarnie à sa base du fait de sa croissance trop rapide.

Cela fait plus d'un siècle qu'il a investi l'intérieur des maisons et est de plus en plus au goût du jour, il rampe maintenant de ses racines dans les aquariums en version lo tech.

Avec son feuillage luisant et souvent marbré, feuilles cordées très brillantes, d'un vert vif, biffées de larges panachures jaune moutarde, en font une plante très décorative. le pothos est une superbe plante décorative, en plus d’être dépolluante.

La floraison n’apparaît pas en culture intérieure.

Ce sont les racines qui doivent être au contact de l’eau de l’aquarium, et ils sont compatibles avec les loricaridés, et les poissons de fond.

Version culture :

Le Pothos se plait partout et même si on l'oublie, il reprend sa croissance dès que vous penserez à l'arroser et à le nourrir régulièrement.

Exposition: Ces plantes grimpantes demandent un emplacement bien éclairé, elles ont besoin de beaucoup de lumière mais sans soleil direct. Plus la lumière est vive, plus le feuillage sera coloré. Dans la maison, les expositions Est et Ouest donnent de bons résultats. En véranda très ensoleillée, tamisez la lumière avec des stores.

Il apprécie des températures avoisinant les 25°C.
Terre: Elle doit être aérée et de composition acide, de type terre de bruyère.

L'arrosage doit être modéré toute l'année. Utilisez de l'eau non calcaire et à la température de la pièce.
Laissez sécher la motte sur 2 à 3 cm de profondeur entre deux arrosages.
Brumisez le feuillage une fois par semaine. Le feuillage doit être bien propre pour faciler la respiration de la plante et la photosynthèse.
Tous les 15 jours, essuyez les feuilles avec une éponge humide.
Pincez les jeunes pousses pour que les tiges se ramifient et n'hésitez pas à tailler les plus maigres, jusqu'à l'automne, pour rendre la plante plus touffue.

Sa fonction est multiple autant à l’interieur de l’aquarium avec ce que j’ai décrit hier.

Malgré sa propension à assainir l'air des intérieurs par son action dépolluante, il ne faut pas oublier que la sève du scindapsus est également très toxique. Il est donc conseillé de placer la plante en hauteur pour que les jeunes enfants ne viennent pas croquer dans ces feuilles belles comme un cœur et de bien se laver les mains après manipulation.

Pour sortir du complexe aquariophile et si vous voulez assainir l’entourage de votre aquarium ou plus précisément votre fisch Room, voici une liste qui vous dira de quoi elle traite et vous avez le choix.
Attention toutefois si elles ont des vertus dépolluantes elles peuvent etre dangereuses pour les enfants.

Comment purifier l’air de son intérieur ?

Le pothos a la capacité de nettoyer l’air d’une pièce dans laquelle il se trouve des substances toxiques comme le formaldéhyde, présent dans un grand nombre d’espaces récemment peints ou meublés.
Le formaldéhyde est une substance contenue, par exemple, dans la colle utilisée sur des meubles en bois.
Selon diverses études, il est fortement toxique et aurait des effets cancérigènes sur le long terme, car il s’évapore et il se trouve dans l’air que nous respirons.

Le pothos élimine également le benzène et le monoxyde de carbone. Vous pouvez l’avoir dans votre chambre sans risquer de manquer d’oxygène durant la nuit.

De plus, certaines études ont également démontré qu’il parvenait à éliminer les odeurs.

Pour cette raison, vous pouvez aussi installer un pothos dans votre cuisine, dans votre salle de bain ou dans votre salon. N’hésitez pas non plus à en mettre plusieurs pour décupler leurs effets.

En peu de temps, vous noterez de spectaculaires améliorations.

Bon cela va vous paraître rébarbatif, mais il y en a pas mal que vous connaissez surement

AGLAONEMA : dite plante de belle-mère feuilles panachées de blanc, traite le benzène, formaldéhyde, se trouve dans les grandes jardineries.

ALOES : traite le formaldéhyde,
ANTHURIUM : ammoniac, formaldéhyde, monoxyde de Carbonne, et le xylène.
AZALEE : ammoniac, monoxyde de Carbonne, et le xylène.
CHLOROPHYTUM : benzène, formaldéhyde, monoxyde de Carbonne, toluène, xylène.
CHRYSANTHEME : benzène, ammoniac, monoxyde de Carbonne, trichloréthylène.
CROTON : formaldéhyde, monoxyde de Carbonne.
CYCLAMEN : formaldéhyde, monoxyde de Carbonne, xylène.
DRACAENA FRAGANS : formaldéhyde.
DRACAENA DEREMENSIS : benzène, formaldéhyde, trichloréthylène. xylène.
DRACAENA MARGARITA : benzène, formaldéhyde, monoxyde de Carbonne, toluène. Trichloréthylène. Xylène.
FICUS BENJANATA : ammoniac, formaldéhyde, xylène.
FICUSELASTICA : formaldéhyde, monoxyde de Carbonne.
GERBEA : benzène, formaldéhyde, toluène, trichloréthylène.
FOUGERE DE BOSTON : formaldéhyde. Monoxyde de Carbonne, toluène, xylène.
KENTIA : benzène.
LIERRE : benzène. Formaldéhyde. Trichloréthylène.
PALMIER : Formaldéhyde. Monoxyde de Carbonne, xylène.
PHALAENOPSIS : Monoxyde de Carbonne.
POTHOS : benzène. Formaldéhyde. Monoxyde de Carbonne, toluène.
PHENIX : Formaldéhyde, xylène.
SANSEVIERIA : benzène. Formaldéhyde, toluène, Trichloréthylène, xylène.
SCHEFFLERA : benzène. Monoxyde de Carbonne, xylène.
SPATHIPHYLLUM : ammoniac, benzène, formaldéhyde, toluène, Trichloréthylène, xylène.
SYNGONIUM : xylène.
YUCCA : ammoniac, benzène.

Des plantes pour diminuer la pollution et le stress…

Des recherches scientifiques ont montré que certaines plantes comme le Chlorophytum, le Philodendron, l'Epipremnum pinnatum aureum, le Ficus, le Dracaena ou l'Anthurium éliminaient les 2/3 des composés (benzène, ammoniaque, formaldéhyde, monoxyde de carbone,…) en suspension dans l'air ambiant d'une pièce en une nuit. Ces polluants viennent des appareils de chauffage, des colles et peintures, des vernis ou des détergents que nous utilisons plus ou moins régulièrement dans nos maisons ou appartements.
Les plantes avec leur feuillage fixent les polluants, les rejettent dans la terre par leurs racines alors que le feuillage diffuse de l'oxygène. Les bactéries se trouvant dans la terre du pot neutralisent les polluants.

Et puis si vous êtes quelqu’un de pointilleux à vouloir ce que les autres n’ont pas voici quelques originalités sur les variétés.

Quelques Espèces : quelques Variétés :

Pothos "Aureus" : Variété à feuillage bien panaché de jaune.
Pothos "Marble Queen" : Variété de croissance lente à feuilles vertes présentant des marbrures blanches.
Scindapsus Pictus : La variété "Argyraeus" de cette espèce présente des feuilles vert olive tachetées de reflets argentés.

Si après cela vous n’avez pas un environnement sain, je ni comprend plus rien. Des plantes dépolluantes pour un environnement sain comme le croton, Aglaonema, cactus, les plantes grasses tout comme les fougères, et les palmiers.

Régis agitateurs même dans les pothos .

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pothos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pothos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Discus tout simplement :: LES PLANTES :: Les variétés-
Sauter vers: